Pourquoi l’eau de pluie s’écoule-t-elle mal dans les rues de New York?

Lors des jours de forte pluie, c’est la même histoire. Les métros marchent mal. Vous êtes en retard au travail. Et vous mettez allègrement le pied dans l’énorme flaque d’eau qui s’est formée aux abords du trottoir. Pourquoi l’eau met-elle autant de temps à s’écouler à New York? C’est notre question bête.

La faute à la bétonisation de New York. L’asphalte, qui recouvre 72% de la surface de la ville, est imperméable: il n’absorbe pas l’eau de pluie. Celle-ci se déverse donc dans les 12.000 km de canalisation que compte New York, acheminée vers des centres de traitement. Problème: 60% du système de traitement des eaux est dit “combiné” , ce qui signifie que l’eau de pluie transite par les mêmes conduits que l’eau issue des résidences et des commerces. Résultat: “En temps normal, New York traite 1,3 milliard de gallons d’eau. Par jour de pluie, lorsque l’eau du robinet, des toilettes et de la douche coule en plus de l’eau de pluie, le système se retrouve sous pression” , précise Mercedes Padilla, porte-parole au Environmental Protection Department, l’agence municipale qui gère l’immense réseau municipal de traitements des eaux.

La solution est donc toute trouvée: pour éviter de marcher dans une flaque d’eau avant d’arriver au bureau, ne prenez pas de douche! Alternativement, la Ville tente de développer des solutions d’absorption des eaux à travers la construction de “toits verts” , de trottoirs, de parcs et autres infrastructures capables de recueillir la pluie. Elle demande aussi à la population de lui signaler les accumulations de déchets qui ralentissent l’écoulement de l’eau dans les égouts.

Le système combiné est vieux de plus de 150 ans. Nous l’améliorons en permanence. Mais nous ne pourrons pas le changer en quelques mois ou quelques années.” En attendant, il faudra mettre des bottes!