Pourquoi le quartier Hell’s Kitchen s’appelle-t-il ainsi ?

Crédits : Wikipédia - Roger Rowlett

C’est à la fois le nom d’une émission télévisée américaine qu’anime l’exigeant chef cuisinier Gordon Ramsay mais surtout celui d’un quartier de l’ouest de Manhattan… Pourquoi donc Hell’s Kitchen, littéralement « la cuisine du diable », désigne-t-il cet endroit de la ville ?

C’est décevant, mais aucune explication ne fait l’unanimité. Comme l’explique Mariam Touka, documentaliste à la New York Historical Society, « nous ne savons pas si le quartier Hell’s Kitchen était appelé de cette façon car c’était le nom d’un des gangs qui y sévissait ou si on a d’abord employé ce nom pour refléter la dangerosité de cet endroit ». Hell’s Kitchen n’avait pas très bonne réputation au XIXème siècle. Herbert Asbury en sait quelque chose. Ce journaliste américain a écrit plusieurs livres sur les gangs new-yorkais, dont ceux de Hell’s Kitchen qu’il jugeait comme « un rassemblement des pires voyous de la ville ». La violence et les meurtres faisaient partie du quotidien des habitants du quartier car les gangs contrôlaient entièrement la zone.

D’autres explications existent, mais ce sont surtout des légendes urbaines. En 1881, un journaliste du New York Times aurait visité le quartier avec la police pour couvrir des affaires criminelles. Il aurait parlé de « Hell’s Kitchen » pour désigner l’un des immeubles. Une autre histoire raconte que deux policiers y auraient observé une petite émeute, le plus jeune aurait déclaré que l’endroit était un enfer. Son partenaire lui aurait répondu que c’était la « cuisine de l’enfer ». Il pourrait aussi s’agir de la déformation du nom allemand Heils Kitchen, un restaurant situé dans le quartier.

Dans un souci de rendre le lieu plus attrayant, la ville et les agents immobiliers ont voulu renommer le quartier « Clinton » dans les années 1960. Cependant, ce nom n’a jamais pris.