Pourquoi ces “fenêtres guillotines” aux Etats-Unis?

On ne s’en aperçoit pas forcement avant d’ouvrir une fenêtre aux Etats-Unis: alors que nous autres Gaulois utilisons des fenêtres à battants, la norme dans les grandes villes américaines (et notamment à la rédaction de French Morning) est la “fenêtre guillotine”, composée de deux vitres qui glissent le long du montant et qui se retournent pour être nettoyées. Pourquoi? C’est la question bête de la semaine.

Comme beaucoup de choses aux Etats-Unis, c’est la faute aux Anglais. Ce sont eux qui ont exporté ce style de fenêtres, dites “double-hung” ou “double sash”, dans leur ancienne colonie. Ces fenêtres, probablement inventées par l’architecte britannique Robert Hooke, s’étaient généralisées en Angleterre au XVIIIème siècle, car moins coûteuses et moins lourdes que les fenêtres à battants françaises.

Les fenêtres françaises nécessitaient du métal et du plomb pour leur fabrication, ce qui n’était pas le cas des fenêtres guillotines, qui étaient entièrement en bois et permettaient de lutter plus efficacement contre les intempéries”, explique Tom Joyal, qui possède la société de restauration de mobilier ancien Old House Parts Co.

Aux Etats-Unis, leur usage s’est progressivement généralisé et leur fonctionnement s’est perfectionné. Un système de poids intégré à la fenêtre permettait de “bloquer” les deux vitres le long du cadre. “Ce genre de fenêtre permet à l’air de circuler, souligne David Hoggard, propriétaire de l’entreprise de restauration de vieilles fenêtres Double HungDans le cas des fenêtres à battants, il n’y aucune circulation de l’air. Il entre et ne ressort pas. Dans les cas des fenêtres guillotines, l’air peut entrer par le bas et sortir par le haut, car l’air chaud remonte. Ce système était très efficace avant l’arrivée de l’air conditionné ” , observe-t-il.

Bud Dietrich, un architecte qui officie en Floride et a écrit sur ces fenêtres pour le site de design d’intérieur Houzz, rappelle cependant que “ces fenêtres n’étaient pas considérées comme efficaces jusqu’à récemment. Il y avait notamment des espaces entre les vitres. Mais les progrès de conception et de design leur ont permis de devenir très efficaces” .