SXSW: le programme des Français et francophones

L’édition 2013 du festival d’internet, de cinéma et de musique South by Southwest  (SXSW) réunissant chaque année quelque 300.000 personnes à Austin ouvre ses portes du 8 au 17 mars. Si moins de participants francophones sont attendus, nombre d’entre eux ont répondu “présent”. Tour d’horizon.

Angers en force !

Le jumelage entre Austin et Angers noué il y a deux ans continue de prendre de l’ampleur. Pour leur troisième participation à l’évènement, la municipalité angevine et le service économique de la communauté d’agglomération Angers-Loire métropole ont décidé de confier les manettes de cette opération à 150.000 euros aux acteurs de la filière musicale. La scène de musiques actuelles Le Chabada et la pépinière d’entreprises culturelles 9 rue Claveau ne se contentent pas d’emmener formations (Titi Robin Trio, Daria…) et professionnels angevins (Sub Me, Radical Production, 3C Tour…) dans leurs valises afin de proposer des plateaux austinito-angevins comme l’année dernière. Sous la bannière Austin Angers Music, et avec le soutien du Bureau Export de la musique française de New York ainsi que du blog gastronomique d’Austin GourmandeMom.com, ils embarquent aussi le chef local Rémi Fournier pour deux journées complètes de dégustations culinaires et musicales, entre 10 heures et 17 heures (mais l’entrée au brunch, jusqu’à midi, est sur invitation), jeudi  14 mars au Bungalow (92 Rainey Street), où aura également lieu un concert à partir de 20 heures, et vendredi 15 mars à Justine’s Brasserie (4710 E 5th Street).

Angers peut aussi s’enorgueillir de faire le déplacement en compagnie de festivals français aussi prestigieux que Les Eurockéennes, Les Vieilles Charrues ou Marsatac. « Notre début de savoir-faire et de réseau à Austin, notre dynamique, intéressent des professionnels français qui ne connaissaient pas encore Austin, mais aussi certains qui connaissaient déjà. Les brunchs français des 14 et 15 mars seront l’occasion de faire rencontrer tout ce petit monde et gageons que des projets musicaux y germeront », espèrent les organisateurs, qui aident déjà le groupe punk d’Austin Ume à programmer sa tournée française de l’été prochain.

En “off”

La soirée programmée par la Maison Kitsuné jeudi 14 mars à The Tap Room (311 Colorado Street) à partir de 20 heures devrait attirer du monde, mais elle présente surtout des groupes américains. Des groupes français ou franco-américains, non soutenus par des labels, organiseront des concerts en marge du festival. Château Nowhere jouera mercredi 13 mars au Vortex/Butterfly Bar (2307 Manor Road) et jeudi 14 à la Cherrywood Coffeehouse (1400 E 38th ½ Street). Cosmic Suckerpunch mercredi 13 au Rusty’s (405 E 5th Street), jeudi 14 au Cheers Shot Bar (416 E 6th Street), puis au Rooftop on 6th (403 E 6th Street) et vendredi 15 au Red Eyed Fly (715 Red River Street). Hooka Hey mardi 12 mars à Hotel Vegas (1500 E 6th Street), puis à The JR (603 Red River Street), dans le cadre de la programmation officielle du festival, et vendredi 15 à Stompin Grounds (3801 S Congress Avenue). Et The Wyldz vendredi 15 au Snack Bar (1224 S Congress Avenue) à midi, puis au Gingerman (301 Lavaca Street) à minuit et dimanche 17 à Jo’s Coffee (1300 S Congress Avenue).

Des concerts québécois auront lieu cinq soirs d’affilée dans le cadre de Planète Québec. Pour la troisième édition de la manifestation, les cousins canadiens élisent domicile au Swan Dive (615 Red River Street). Et dans dans le programme de SXSW, on peut aussi noter la présence des Congolais de Baloji et Petite Noir, des Belges de La Chiva Gantiva ou des Suisses de Bonaparte.

Les formations françaises à retrouver dans ce même programme (voire au-delà) sont : Alba Lua, Arno Gonzalez, DARIA, Fredda, Isaac Delusion, LYS (qui a aussi fait l’ouverture du French Cultures Festival le 8 mars à Houston), Sammy Decoster, Titi Robin Trio, Trésors et Terakaft. La liste complète des représentations se trouve sur FranceRocks.com.