Des soldats de la compassion à Brooklyn

Quand on pense à New York, on imagine l’opulence de Wall Street, le faste de la cinquième avenue… Et pourtant, en 2003, le Père Thierry de Roucy décide d’ouvrir une “maison” de Points-Coeur à New York dans le Bronx (aujourd’hui relocalisée à Fort Greene, un quartier de Brooklyn), après avoir entendu Mère Teresa dire que la “capitale du monde” est la ville qui a le plus besoin de compassion sur terre. Une citation judicieuse qui prend tous les jours son sens dans le travail de Laetitia Pullauat, présidente de Points-Coeur (ou Heart’s Home) à New York: “A New York, ce qui m’a le plus choqué, c’est la solitude des gens. Certaines personnes avec qui nous travaillons vivent dans un certain confort matériel. Ce qui leur manque justement c’est une présence, quelqu’un à qui parler.”

Points-Coeur est une ONG internationale, fondée en France sur l’initiative de Thierry de Roucy. En 1990, il a eu l’intuition de créer cette association pour répandre partout dans le monde “une culture de la compassion” auprès des délaissés dans les endroits les plus défavorisés de la planète. Aujourd’hui, l’organisme compte environ 20 “maisons” partout dans le monde, notamment aux Philippines, au Pérou et au Kazakhstan. A Salvador de Bahia au Brésil ou en Inde, l’association dispose même de villages.

Le travail des bénévoles consiste à accompagner au quotidien des individus en difficulté. La “maison” leur est toujours ouverte. Si l’association n’est malheureusement pas en mesure de leur trouver du travail ou un logement, elle les aide à accomplir certaines démarches administratives.  “Nous aidons beaucoup les immigrants, notamment d’Amérique latine, qui arrivent aux Etats-Unis et parle à peine anglais“, explique le Père Gonzague Leroux qui officie à plein temps à Points-Coeur. Les bénévoles visitent aussi régulièrement des maisons de retraite, des hôpitaux ou des foyers pour femmes dans le besoin. “Notre travail passe par l’écoute et la compréhension, dit Laetitia Pullauat. Cela peut sembler un peu dérisoire c’est vrai. Cependant la plupart des personnes que nous assistons sont heureuses de cette aide, et nous avons même tissé des liens d’amitié avec quelques unes.

Infos pratiques :

Gala annuel – Leader for compassion, le 3 mai de 19h à 22h, au Bohemian National Hall, 321 East 73rd Street. Informations sur le site web