Pio Marmaï: “Une carrière aux US? Pas tout de suite”

Infos pratiques

Focus on French Cinema 

Du 27 au 31 mars

"Toute première fois" -  samedi 28 mars à 6:30 pm

"Maestro" - dimanche 29 mars à 4:30 pm

Bow Tie Criterion Cinemas - Greenwich, CT

2 Railroad Ave, Greenwich

Programme ici

 

Depuis sa révélation en 2008 dans le film de Rémi Bezançon “Le premier jour du reste de ta vie”, Pio Marmaï a imposé sa belle gueule et son talent dans le petit monde du cinéma français.

A tout juste 30 ans, l’acteur affiche une vingtaine de longs-métrages, deux nominations au César du meilleur espoir masculin, et des rôles avec certains grands noms du 7ème Art tels qu’Audrey Tautou ou Christine Scott Thomas.

Aujourd’hui, Pio Marmaï s’apprête à fouler le sol new-yorkais pour présenter en avant-première “Toute première fois” de Noémie Saglio et “Maestro” de Léa Fazer, lors du festival Focus on French Cinema.

Dans “Maestro”, présentée le dimanche 29 mars à Greenwich, l’acteur interprète, aux côtés de Michael Lonsdale et Déborah François, un “jeune mec un peu beauf, fan de films américains” selon lui, choisi comme premier rôle par l’un des monstres sacrés du cinéma d’auteur, et avec qui, il nouera une relation particulière. Le ton de “Toute première fois”, dont l’avant-première aura lieu le samedi 28 mars à Greenwich, n’est pas le même.

A mille lieux du premier rôle qu’il tient dans ” Maestro”, Pio Marmaï y joue cette fois un gay qui, tombé amoureux d’une jeune Danoise de 25 ans (Adrianna Gradziel), fait son coming out à l’envers.“C’est une vraie comédie, très incisive avec un humour un peu trash” , explique Pio Marmaï, qui a été récompensé pour ce rôle du prix d’interprétation au Festival international du film de comédie de l’Alpe d’Huez.

C’est la première fois que l’acteur présente ses films à New York, non sans une certaine appréhension. “Ils ont été très bien accueillis en France mais avec les Américains, ça n’a rien à voir, il ne faut pas oublier que ces gens là mangent des hamburgers toute la journée !” plaisante-t-il, en confiant être “fan” des comédies américaines. “Elles me parlent 1.500 fois plus que les françaises. Les Américains n’hésitent pas à pousser l’humour beaucoup plus loin”.

Pourtant aujourd’hui, une éventuelle carrière aux Etats-Unis ne semble pas faire partie des plans de l’acteur. “J’y avais un peu pensé, mais ici je travaille avec des metteurs en scène que j’aime bien, donc c’est pas pour tout de suite”. Parmi eux, le réalisateur de ses débuts, Remi Besançon, avec qui il vient de tourner son 3 ème film, “Nos futurs”, dont la sortie est prévue en juillet.

Infos pratiques

Focus on French Cinema 

Du 27 au 31 mars

"Toute première fois" -  samedi 28 mars à 6:30 pm

"Maestro" - dimanche 29 mars à 4:30 pm

Bow Tie Criterion Cinemas - Greenwich, CT

2 Railroad Ave, Greenwich

Programme ici