Philippe Katerine: “Je n’avais jamais eu un fantasme de la taille de New York”

Agenda

 

Philippe Katerine avec Francis et ses Peintres en concert, le 12 juillet à 20h

FIAF, Florence Gould Hall, 55 East 59th Street, New York

Plus d'informations ici

“J’adore les fruits et on m’a dit que c’était la Grosse Pomme”. Il est comme ça, Philippe Katerine. Quand on lui demande pourquoi il vient jouer à New York, n’attendez pas de lui une réponse conventionnelle. Demandez-lui pourquoi il n’a jamais fait de concert dans “cette ville mythique“, comme il l’appelle, il vous dira : “Je n’avais jamais eu un fantasme de cette taille”.

Philippe Katerine est en interview comme sur scène: déjanté. Certes, le chanteur français avait déjà fait un détour rapide par New York. Mais, pour une obscure raison, il “n’en garde pas beaucoup de souvenirs“. “Cette ville est un mystère pour moi“. Pour l’aider à réaliser son fantasme – sur la scène de Florence Gould Hall le 12 juillet – l’artiste pop-rock, auteur de « Louxor, J’adore, « La Banane » et « La Reine d’Angleterre » ne sera pas seul. Il se produira avec le groupe “Francis et ses peintres”, avec lequel il interprétera “52 reprises dans l’espace”, ces tubes qu’ils avaient repris ensemble et postés sur le net, une fois par semaine, tout au long de l’année 2010. “Ce sont des chansons que j’ai aimées, qui signifient quelque chose pour moi, qui me rappellent des souvenirs et que je chante sous ma douche ».

Depuis la sortie de l’album “52 reprises dans l’espace” en 2011, le chanteur et le groupe ont fait de longues tournées, principalement en France. “La reprise de morceaux a quelque chose de rafraîchissant et les jouer sur scène est à chaque fois une nouveauté”. Outre New York, ils passeront par Montréal et Québec.

A 44 ans, Philippe Katerine n’a donc pas l’intention de ralentir. Il vient de poster sur internet son dernier single intitulé “Sexy Cool”. Ce morceau est un avant-goût de son prochain album, dont la sortie est prévue en octobre. Il est réalisé en collaboration avec DJ Sebastian. Caractéristique de ce nouveau disque ? Il est plein d’amour ! “Je suis amoureux, donc je le dis !”. C’est aussi un album qui, en plus d’être “extraordinaire“, “fait danser sur les mains avec les pieds en l’air“.

Même si cela n’est pas facile avec la tête en bas, Philippe Katerine souhaite surtout que ses chansons permettent à ceux qui les écoutent de communiquer entre eux. “Si c’est en dansant, c’est encore mieux!”

 Crédit : BALTEL/SIPA

Agenda

 

Philippe Katerine avec Francis et ses Peintres en concert, le 12 juillet à 20h

FIAF, Florence Gould Hall, 55 East 59th Street, New York

Plus d'informations ici