Pour le D-Day, un lâcher de pétales sur la Statue de la Liberté

Un million de pétales de roses lâchées au-dessus de la Statue de la Liberté. Alors qu’en France, on sort la grosse artillerie pour commémorer les 70 ans du débarquement allié en Normandie, New York aussi prévoit de fêter D-Day.

Organisé par l’association The French Will Never Forget, avec le Consulat Général de France à New York, le lâcher de pétales aura lieu le 6 juin vers midi, tandis que des drapeaux français et américain seront déployés au pied de la statue. Le lâcher sera effectué par un hélicoptère de la marine nationale française. L’association The French Will Never Forget est à la recherche de fonds pour financer l’achat de roses et a lancé un appel au don sur son site.

Deux bâtiments de la marine nationale française feront le déplacement pour l’occasion. Le BPC Mistral (un porte-hélicoptère) et la frégate La Fayette seront déployés à proximité de la Statue de la Liberté, tandis qu’une cérémonie, orchestrée par le consulat, sera organisée sur Liberty Island en présence de plusieurs vétérans.

The French Will Never Forget invite également les Français des Etats-Unis à inscrire dans leur signature e-mail, du 10 mai au 10 juin, un message de remerciement préparé par l’association.

Enfin, le consul de France à New York, Bertrand Lortholary, et Guy Wildenstein, président de la société américaine de la Légion d’Honneur, décoreront 35 vétérans américains de la seconde guerre mondiale le 9 mai, à West Point.

Parmi eux, le soldat Alf Berg, qui a débarqué à Omaha Beach et participé à la libération de Cherbourg en juin 1944, ou Isidore Bialek, qui, arrivé par Utah Beach, a ensuite pris part à de nombreux combats dans le bocage normand.