Patticure et lit king size: une vie de chien à San Francisco

A San Francisco, les chiens ont leur nourriture bio, leurs hôtels de luxe et leurs salons de beauté. La ville compterait 120 000 chiens, d’après les services municipaux. Ils sont trois plus nombreux que les enfants de moins de cinq ans.

Il faut dire que les enfants, à San Francisco, coûtent cher. En attendant d’avoir les économies pour fonder une famille, de nombreux couples comblent leur nid vide avec un animal de compagnie. Au point que ceux-ci se substituent parfois au désir d’enfants. “Je ne veux pas d’enfant, je ne ressens pas le besoin”, affirme Carlie Thibault, responsable du Wag Hotel (25 14th St), une pension pour chiens de luxe à San Francisco.

Comme la plupart de ses clients, Carlie considère ses deux chiens et son chat comme des membres de sa famille. “Mon compagnon et moi avons décidé d’adopter un chien très vite après notre rencontre, c’était un signe d’engagement l’un envers l’autre.” La jeune femme, considère ses animaux comme des “êtres humains”, qui exigent “des services de qualité”.

Ainsi, au Wag Hotel, les clients peuvent déposer leur chien à la journée ou pour un long séjour. Butch, un bouledogue français noir, réside dans l’une des suites de luxe depuis quelques jours. Ses journées sont rythmées par des sessions de jeu, des périodes de repos sur son lit king size, des films et chansons choisies par ses “parents” ainsi qu’un appel quotidien à ces derniers via Skype. Chaque soir avant de se coucher, Butch a droit à une histoire et à un gâteau à la lavande pour se détendre.

Avant de retrouver ses maitres, il passera par le salon de beauté où on lui brossera les dents, et où on lui administrera un soin du visage. Ses “parents” auraient aussi pu opter pour un tatouage ou une “patticure” !

“En ville, les chiens ont rarement un jardin et passent donc plus de temps dans le même espace que leurs maitres, parfois ils dorment avec eux. Il est donc important que celui-ci soit propre et joli à regarder. Par ailleurs, l’apparence d’un chien reflète les valeurs et la personnalité de son propriétaire. Si celui-ci aime être apprêté, son animal doit l’être aussi”, détaille Myra Marcelo responsable de Coiffure (3rd St at Mission Bay Blvd), un spa pour chien.

La demande est si grande que des services surprenants se développent. Shear Pets par exemple, est un salon de toilettage mobile : une camionnette transformée en salon de beauté pour chiens. Les soins se réalisent sur un fond en music jazz, classique ou rock. Les plus propriétaires de chiens les plus extravagants pourront même pailleter ou parfumer le pelage de leur animal.

A Happy sounds massage, les chiens peuvent bénéficier de massages médicaux ou relaxants. Shelah Barr, une masseuse professionnelle qui s’est spécialisée depuis huit ans dans ce domaine, explique : “les chiens n’expriment pas leur souffrance, il est important de la détecter et la traiter”.

Et pour satisfaire les papilles canines, Jeffrey’s natural pet food (284 Noe St) propose des tartares 100% biologiques de dinde, poulet, bœuf et légume. Pour le dessert, retour chez Wag Hotel pour un sundae pour chiens, à la glace au yaourt au beurre de cacahuète. Surmonté d’un biscuit en forme d’os, évidemment !