La Pâtisserie ouvre sa deuxième boutique à Austin

La Patisserie @ Burnett

« Tout a commencé avec un macaron ». Lors d’un voyage à Paris, Soraiya Nagree, dix ans, originaire du Texas, succombe à la pâtisserie française. Plus tard, alors qu’elle est diplômée en chimie, elle délaisse les éprouvettes pour les plaques de cuisson et se lance dans la fabrication de macarons. Elle ouvre aujourd’hui sa deuxième boutique à Austin, 6 ans après la première.

« Ça n’a pas été facile de convertir les gens à la pâtisserie. Il y a 8 ans personne ne connaissait les macarons ici et j’ai dû faire de nombreuses dégustations gratuites pour qu’ils finissent par en choisir un plutôt qu’un cookie»

Deux premières années de test lui permettent aussi de  mieux cerner les goûts locaux. « Ce n’est pas comme en France, les gens mangent des pâtisseries à n’importe quel moment de la journée. Il n’est pas rare de servir un mille feuilles pour le petit déjeuner.»

Mais que ce soit desserts ou viennoiseries, elle porte une extrême attention à la qualité des ingrédients. «Tout est fait sur place et sans conservateur.» Mille-feuilles, saint-honorés, opéras mais aussi cookies et cinnamon rolls, elle conjugue les univers français et américains même si ses boutiques se veulent résolument d’inspiration parisienne. « Les gens réagissent très bien à tout ce qui est français. »

Elle aime aussi  faire découvrir des desserts et saveurs moins connus ici. Son staff (elle emploie dix personnes) l’aide aussi à mettre au point de nouvelles recettes. « Tout est source d’inspiration pour des nouveaux mélanges. Un parfum de glace ou un dessert goûté ailleurs. » Plus que les grands chefs Hermé ou Michalak d’ailleurs. « Les gens ici ne sont pas encore prêts pour une pâtisserie aussi innovante ». Cela dit, avec une dizaine de parfums de macarons, elle a de quoi satisfaire les curieux.

L’inauguration de sa nouvelle boutique (ouverte depuis fin juin) aura bientôt lieu. Au programme dégustation gratuite de mini éclaires et viennoiseries, choux à la crème… Située au nord, (7301 Burnett road) la nouvelle boutique se distingue de la première (au sud au 602 Annie Street) par sa taille. «  C’est plus petit ici (10 places à l’intérieur + 6 à l’extérieur) et plus moderne mais c’est génial d’avoir la cuisine sur place et de pouvoir interagir avec les clients ».