Comment passer son permis de conduire à New York ?

Infos pratiques

Le site du Department of Motor Vehicles de New York (DMV) ici

Trouver le bureau du DMV le plus proche ici

S'entraîner pour le code ici

Vous avez dépassé (depuis longtemps) les 90 jours d’ESTA qui permettent de conduire légalement aux Etats-Unis avec un permis français ? Vous vous interrogez sur les modalités pour passer le permis américain? Sachez que chaque Etat possède sa propre législation. Aussi, si vous résidez dans le New Jersey ou le Connecticut, vous n’aurez pas besoin de repasser le permis. En revanche, à New York, vous n’aurez pas le choix.

Première étape: le code

C’est le passage obligé pour obtenir le permis de conduire de l’Etat de New York. Pour pouvoir passer le code, il faut prendre un rendez-vous auprès du DMV (Department of Motor Vehicles), soit en personne, soit en ligne pour éviter les files d’attente interminables. Une fois votre date d’examen en poche, il ne vous reste plus qu’à vous présenter au bureau du DMV qu’on vous a attribué pour présenter des papiers d’identité, un numéro de sécurité sociale et la photo qui sera un jour (on l’espère pour vous) sur votre permis américain.

Précision importante pour les femmes mariées: il faut pouvoir prouver son identité en six points. “Mon visa et mon numéro de sécurité sociale mentionnaient mon nom de jeune fille alors que mon passeport et ma carte bancaire mentionnaient mon nom marital”, raconte Marion Gintzburger, qui a perdu du temps à l’inscription. Le jour du test il faudra aussi passer un examen de vision (lecture de lettres sur un tableau).

Votre permis français est déjà loin? Vous avez besoin d’une petite révision avant l’examen? Pas de panique, le DMV met à disposition le manuel du conducteur et propose des tests en ligne pour s’entraîner. “A peu près toutes les questions sont disponibles sur le site, se souvient Thierry Delprat. Le niveau d’investissement est donc très limité“. Sa femme, Sabrina Delprat a passé son code en juillet dernier et a constaté que sur les 20 questions, 17 étaient en ligne.

Si vous avez fait moins de trois erreurs et que le test de vision est concluant, on vous remet un “learner’s permit”, qui permet de conduire avec son permis étranger le temps de passer l’examen de conduite.

Pour passer le code, comptez entre 70 et 80 dollars, en fonction de l’âge du conducteur et du type de véhicule.

Etape numéro deux: la (très longue) vidéo

Incontournable avant de passer la conduite, il faut d’abord passer 5h devant une vidéo de sensibilisation avec d’autres candidats. “Ça ne présente aucun intérêt, c’est juste une après-midi de perdue où on nous apprend que c’est mal de conduire en ayant bu par exemple“, résume Thierry Delprat. Il se souvient notamment d’un passage dans lequel on voit Christopher Reeves marcher (il est devenu paralysé en 1995), preuve que la vidéo est (très) ancienne!

Sophie Barrel a passé, elle, son permis new-yorkais en 2014 et garde un souvenir très particulier de la vidéo: “On m’avait dit que tout le monde venait avec un ordinateur ou un livre, ce que j’ai fait. Mais dans mon auto-école de Downtown Brooklyn, mon instructeur voulait qu’on soit attentif, il intervenait et nous posait des questions“. Et ce qui a le plus marqué Sophie Barrel, c’est l’heure passée par l’instructeur sur les consignes en cas d’arrestation par la police. “Il nous a rappelé les choses à observer, les comportements à avoir: être poli, ne jamais mettre ses papiers d’identité dans la boîte à gants pour ne pas effrayer l’agent de police, obéir aux ordres et ne pas parler sans avocat si on se retrouve à l’arrière d’une voiture de police”, se souvient-elle

Dernière étape: la conduite

En étant adulte et titulaire d’un permis de conduire étranger, vous n’avez pas besoin de repasser des heures de conduite. Mais tout le monde s’accorde à dire qu’un peu de pratique avant l’examen reste une très bonne idée. “J’ai pris une heure et j’ai aussi loué la voiture de l’auto-école pour passer la conduite“, explique Thierry Delprat. En effet, les aspirants conducteurs doivent venir avec une voiture à l’examen. Sophie Barrel a choisi la même formule: “Des amis pouvaient me prêter leur véhicule mais il n’était pas en très bon état et on m’avait prévenu que je risquais des remarques dessus“.

Le tarif dépend des auto-écoles mais Thierry Delprat se souvient lui avoir dépensé 158 dollars l’heure de conduite et la location de la voiture. Une dépense qui s’impose presque car comme en France, les manœuvres répondent à des règles strictes comme la position du corps et de la tête. “L’instructeur de mon auto-école à Chinatown ne parlait pas anglais, se souvient le Français. Il me faisait comprendre là où je devais être attentif en ouvrant grand les yeux à certains moments“.

L’examen en lui même est très court: ne stressez pas avec les échangeurs compliqués de New York ou avec l’autoroute ! Si vous êtes à Brooklyn, vous avez toutes les chances de passer votre conduite à Red Hook où la circulation est plutôt tranquille. “On doit s’arrêter à un stop, faire un demi-tour et un créneau sur une place où on pourrait garer un semi-remorque. Ça dure 5 minutes“, explique Thierry Delprat.

Sophie Barrel a elle été recalée la première fois, sans vraiment comprendre pourquoi. Cette mère de famille a donc du reprendre date et payer à nouveau une heure de conduite et la location de la voiture, sans oublier les frais d’inscription pour l’examen.

Si la conduite se passe bien, l’examinateur vous remet un permis temporaire le temps de recevoir le sésame officiel. A noter que si vous voulez un jour retourner en France et donc conserver votre permis européen, il faut le préciser pour éviter qu’il soit détruit, comme le veut la règle.

Infos pratiques

Le site du Department of Motor Vehicles de New York (DMV) ici

Trouver le bureau du DMV le plus proche ici

S'entraîner pour le code ici