“Pacita the Pacifier Fairy”, une histoire pour aider les enfants à arrêter la tétine

Rassurante, calmante, mais parfois aussi envahissante, la tétine peut devenir l’objet de frustration pour les enfants comme pour les parents quand le moment de s’en séparer est douloureux. Une étape que Charlotte Attry, maman française installée à Berkeley, a traversé avec ses enfants : “J’ai deux enfants qui étaient “tétine addicts”“, souligne-t-elle en riant. “Cette chose prenait vraiment beaucoup de place : ma fille, à qui une amie lui avait dit que le Père Noël ne passerait pas si elle prenait toujours la tétine, nous avait annoncé qu’elle s’était résignée à se passer de cadeaux…

“Pacita the pacifier fairy” s’inspire directement de l’expérience personnelle de Charlotte Attry et propose de remédier à cette impasse : “Nous étions en vacances avec des amis, dont la fille avait également du mal à se séparer de sa tétine. Nous avons alors inventé le personnage de la fée Tétine : en échange du précieux objet, elle dépose une lettre et un livre pour l’enfant. Voyant cela, ma fille a aussi eu envie de recevoir une lettre de la fée Tétine…” Pacita est donc un des personnages principaux du livre : cette petite fée collectionne les tétines des enfants du monde entier. Dans le livre, elle rend visite à un petit tigre qui se décide à grandir et qui a parfois des regrets d’avoir laissé Pacita prendre sa précieuse tétine.

L’écriture de livres n’est pas une première pour Charlotte Attry : la journaliste, qui a travaillé pendant longtemps dans la presse jeunesse et a réalisé de nombreux reportages de société pour “Ça se discute” et “C’est ma vie”, a déjà publié un guide pratique sur la ménopause, avec d’autres sujets en prévision dans la même série destinée surtout aux femmes de plus de 45 ans. “Pacita” est en revanche son premier livre en anglais.

Elle ne s’est pas lancée seule dans l’aventure : son mari Jérémie Febvre est co-auteur du livre. “Mon mari est musicien, ce qui a beaucoup compté dans l’écriture : je commençais à écrire, puis Jérémie y ajoutait sa musicalité, en suggérant un agencement différent de la phrase, des mots dont les pieds tombaient mieux, un peu comme si on écrivait une chanson.” Les illustrations sont l’oeuvre d’Olivier Huette, un artiste français.  La sortie du livre a été un travail de longue haleine : commencé en 2016, l’ouvrage fait d’abord les frais de la faillite de la maison d’édition française qui devait le publier. Le déménagement de Charlotte Attry aux Etats-Unis l’amène à revoir sa copie pour l’adapter au marché américain : elle s’adjoint alors les services de Sophie Lawson pour la traduction en anglais. “Et comme je ne fais pas les choses à moitié, mon mari et moi avons monté notre propre structure d’édition pour faire publier ce livre. J’ai donc géré toute la partie fabrication du livre, ce qui prend énormément de temps.” Initialement prévue en mai, la sortie du livre se fera finalement le 1er septembre, COVID oblige.

Déjà récompensé par un Mom’s Choice Award, “Pacita the Pacifier Fairy” n’attend que de rencontrer son public : “Comme j’aime bien accompagner les gens dans les différentes étapes de leur vie, nous avons eu l’idée d’ajouter après l’histoire des pages destinées aux parents, avec des conseils d’une psychologue. Sur le site du livre, on peut également télécharger des modèles de lettres que les enfants recevront de la Fée.” Distribué dans les grandes chaînes comme Barnes and Noble et Target, Pacita aidera sans doute de nombreux enfants à franchir cette étape indispensable de leur développement, comme l’ont prouvé les enfants de Charlotte. Seul bémol personnel, selon l’auteure du livre : “En lisant le livre, mes enfants ont également découvert que malheureusement la Fée Tétine n’était qu’une légende !