Pacale Berner, une “doula de fin de vie” à l’écoute

Source : Montsinai.com

Pour le 100ème épisode de “Sounds Like Portraits”, Philippe Ungar a fait la rencontre de Pascale Berner, une femme pas comme les autres. Elle est “doula de fin de vie” à l’hôpital Mount Sinaï de New York.

Si la profession de “doula” est bien connue aux Etats-Unis -beaucoup moins en France où elle ne fait qu’émerger-, elle désigne en général une personne qui assure l’accompagnement de femmes enceintes avant, pendant et après l’accouchement. Mais depuis quelques années, un autre type de doula est apparu, qui font profession -ou vacation- d’accompagner les malades en fin de vie.

“Il ne s’agit pas de moi, je ne compte pas dans toute cette histoire. Il s’agit des autres.” Chaque semaine, Pascale se rend volontairement auprès des malades en soin palliatif pour leurs parler, écouter leur histoire, les faire rire, les réconforter, être simplement auprès d’eux.

Avec Polka, sa petite chienne, elles se rendent de chambre en chambre afin d’apporter de la douceur et des câlins. “Les gens qui sont ici n’ont pas la chance d’avoir leur animal de compagnie avec eux. Ils sont tellement heureux quand j’emmène Polka.” Pascale nous raconte ses habitudes, son rituel de servir du thé à tout le monde pour “tester la température”. Elle revient sur tous les types de rencontre qu’elle a pu faire, bonnes comme surprenantes. Elle nous parle de la mort, de la vie, et cela réconforte. Telle une petite voix dans notre tête, elle nous souffle : “Vis ta vie maintenant et saisis les mains tendues vers toi”.