À New York, un Lizarazu ré-invente les t-shirts de foot

Infos pratiques

Overturn
Site ici

L’idée m’est venue de la célébration de Ravanelli (ndlr: joueur de l’OM de 1997 à 2000) qui mettait son t-shirt sur la tête pour célébrer ses buts. C’est un geste qu’on a tous fait sur un terrain et qui renvoie à une passion puissante“, explique Tximista Lizarazu.

Fils du célèbre footballeur champion du monde Bixente Lizarazu, le jeune homme de 23 ans lance en septembre 2015 la première collection de sa marque Overturn, des t-shirts “sobres à l’extérieur, fous à l’intérieur”, qui font apparaitre le visage exalté de son joueur préféré lorsqu’on les retourne. “C’était le projet de fin d’études idéal car il me prenait peu temps, et parce que je connaissais bien le monde du sport”, explique-t-il.

L’entrepreneur a été élevé par sa mère à Bordeaux. Passionné de sport, il pratique très jeune le tennis et le football mais supporte difficilement les comparaisons incessantes avec son père. “J’aurais aimé faire ça plus sérieusement mais à l’époque, mon père n’était pas là pour me dire de ne pas écouter les critiques”, confie-t-il.

Tximista Lizarazu choisit alors une autre voie, en intégrant l’école de commerce KEDGE Bordeaux en 2012. Il profite de son double master en logistique et global management pour étudier à Séoul puis à New York, où il rencontre début 2015 un autre Français, le graphiste Pierre-Alexandre Carrière. “Je lui ai demandé de me faire un dessin de Zlatan, et le résultat était dingue. J’ai eu envie de bosser avec lui”.

Deux plans plus tard, Tximista Lizarazu est de retour à New York où il développe sa marque de vêtements en parallèle d’un projet de food cart moderne et non-polluant pour l’enseigne de restauration Le Pain Quotidien.

100% coton et fabriqués en France, les t-shirts Overturn sont disponibles sur une boutique en ligne “dédiée à une clientèle française, fan de sport”. On y trouve des modèles pour adultes et enfants à l’effigie d’Antoine Griezmann, de Paul Pogba ou de Kylian Mbappe. Clin d’oeil à son père, Tximista Lizarazu a également lancé une collection spéciale pour célébrer les 20 ans de la victoire des Bleus à la coupe du monde, avec “des modèles vintage de très bonne qualité”. Parmi ceux-ci, on retrouve des pulls brodés “Zizou président” , “1998” , ou des t-shirts “Muscle ton jeu”.

Le jeune homme de 23 ans, très présent sur les réseaux sociaux, a également tapé dans l’oeil de Célio en avril. L’enseigne lui a proposé une collaboration pendant toute la coupe du monde.Mes vêtements sont vendus dans 550 magasins à travers toute la France! C’est génial”, lance-t-il, ravi.

Une réussite que son père Bixente suit de loin. “Le business n’est pas vraiment son domaine et on se voit peu. Alors quand c’est le cas, on kiffe juste partager des moments ensemble”. Dans un avenir proche, le Français espère s’installer à Paris pour se rapprocher de sa famille et continuer à développer sa jeune marque.

Infos pratiques

Overturn
Site ici