Où cueillir des fruits autour de San Francisco?

Premier producteur agricole des Etats-Unis, la Californie regorge de fruits qui ne demandent qu’à être cueillis. Les mois de mai et de juin sont la saison idéale pour faire le plein de fraises, de cerises, de pêches, et autres fruits savoureux. Malgré l’épidémie de Covid, certaines cueillettes sont ouvertes, avec des aménagements spéciaux pour respecter les règles de distanciation. Pensez à bien prendre un masque ou de quoi couvrir votre visage, et à confirmer que les vergers sont bien ouverts: la cueillette peut parfois fermer brusquement, quand tous les fruits ont été cueillis, ou en attendant que d’autres mûrissent.

A Brentwood, dans la East Bay:

C’est la destination par excellence pour la cueillette. A moins d’une heure à l’est de San Francisco, cette ville est entourée de vergers. Si vous êtes amateurs de cerises, nous vous recommandons Newberry Cherry Farm: on peut y trouver des fruits de la variété White Rainier, Sweethearts, Lapin, Utah giants et Coral, que l’on peut soit cueillir, soit acheter déjà ramassés. Pas besoin de faire de réservation, mais pensez à prendre de l’argent liquide pour régler votre cueillette. Pour l’anecdote, les vergers appartiennent à Jeremy Newberry, un ancien jour de l’équipe de foot américain les 49ers. G & S Orchard est une autre option bien rôdée:  les réservations sont obligatoires, et permettent à des groupes jusqu’à dix personnes de cueillir en même temps, à six pieds de distance bien évidemment.

Pour les amateurs de mûres, ollaliberries et abricots, Bacchini’s Fruit Tree est bien connu des cueilleurs, car le verger a ouvert depuis 1945. Il faut impérativement réserver, pour une durée maximale d’une heure et demie. Les 5 dollars de réservation seront déduits du fruit de vos fruits.

Si les fraises sont votre péché mignon, rendez-vous chez Chan’s Fruit Stand. On y trouve de nombreuses familles, car les fraises sont plus faciles à cueillir pour les petits.  Le nombre de cueilleurs est limité à quarante. Le mieux est donc d’arriver tôt, d’autant que les champs ferment à midi le samedi, et qu’ils sont fermés le dimanche.

Dans le sud de la Baie: 

Les options sont plus limitées, car le déconfinement de ces comtés est moins avancé pour le moment.

Pour les cerises, les vergers de Upick Orchards sont les mieux achalandés. Deux de leurs cinq “ranches” sont actuellement ouverts à la cueillette, un à Gilroy, l’autre à Morgan Hill, à environ 1h15 au sud de San Francisco.

Pour les amateurs de fraises et des mûres, direction Gilroy, et la cueillette de chez Gilroy Upick. La saison promet d’être très courte, car le verger n’est pas très étendu. Il est donc préférable de vérifier sur leur site ou par téléphone si des fruits sont encore disponibles avant de prendre la route.