Où célébrer Cinco de Mayo à Los Angeles ?

Tequila, sombreros, mariachis et musique mexicaine… Autant de bonnes excuses, qui, si vous êtes un brin patriote, vous feront oublier la véritable origine du Cinco de Mayo.

Cette fête nationale mexicaine célèbre en effet la victoire du Mexique, en 1862, sur les forces expéditionnaires françaises qui tentaient alors d’envahir le pays. Dans les années 60, aux Etats-Unis, les étudiants « chicanos » qui cherchaient un moyen de célébrer leur ascendance, furent d’abord tentés par la date du 16 septembre, jour de l’indépendance mexicaine. Mais pour éviter que le gouvernement américain ne soupçonne des velléités de sécession au sein de la communauté mexico-américaine, ils choisirent finalement une date plus neutre et moins suspecte : celle de la victoire contre les Français.

Aujourd’hui, le 5 mai permet surtout aux Mexicains et Américains d’origine mexicaine – près de 20 % de la population de Los Angeles et quelques 6 millions dans l’ensemble de l’agglomération – de célébrer dignement leur héritage culturel. Une sorte de Saint-Patrick latine en quelque sorte, à laquelle participent toutes les composantes de la société américaine, latinos ou non.

Danses folkloriques et piñatas au Pueblo

A Los Angeles, le centre névralgique de la fête se situera ce samedi au Pueblo, berceau de la communauté hispanique à Los Angeles. Quartier historique de la Cité des Anges, fondé à la fin du 18e siècle par les colons espagnols, il fut, pendant longtemps, un point de passage essentiel pour de nombreux immigrants mexicains. Comme chaque année, vous pourrez venir écouter les mariachis, revêtus de leurs costumes traditionnels colorés et assister à des danses folkloriques. Des piñatas (célèbres figurines remplies de friandises que les enfants doivent détruire à coups de baton) et d’autres jeux sont prévus pour occuper les plus petits. Et puis pourquoi ne pas aller faire un tour sur Olvera Street, où se tient un mini-marché débordant de sombreros, maracas, statuettes de la Vierge et autres souvenirs kitsch ? Quartier piéton d’Olvera Street et 845 North Alameda Street. Le Samedi 5 mai de midi à 19h et le Dimanche 6 de 11h à 17h. www.elpueblo.lacity.org

Un après-midi au musée

Si vous êtes dans le quartier du Pueblo, pourquoi ne pas en profiter pour aller faire un tour au LA Plaza Museum de Cultura y Artes, le tout nouveau musée consacré à la culture mexicaine et latino, qui a ouvert ses portes, il y a seulement un an. L’entrée est gratuite. Le musée proposera également plusieurs concerts et spectacles de danses folkloriques ainsi que des ateliers de fabrication d’objets artisanaux mexicains, pour toute la famille. 501, North Main Street, Los Angeles. Le samedi, de midi à 21h et le dimanche, de 11h à 18h. www.lapca.org

150 000 personnes attendues à Orange County

Si vous aimez les bains de foule, vous pourrez tenter l’expérience du Cinco de Mayo dans l’Orange County, à environ 45 minutes au sud de Los Angeles, où vit une importante population hispanique. Plus de 150 000 personnes sont attendues ce week-end, dans le quartier historique de Downtown Santa Ana, Calle Cuatro. Au programme : concerts, défilé, stands de nourriture, boissons mexicaines et attractions de fête foraine. Calle Cuatro, E. 4th Street et N. Main Street, Santa Ana. Samedi-Dimanche, de 11h à 22h.

Concours de la meilleure sauce Salsa

A Santa Monica, quartier branché, la tendance est plus culturelle. Cette année la fête a pour thème « La Famille : des générations d’histoire latino à Santa Monica ». L’occasion de découvrir la gastronomie mexicaine avec notamment un concours de la meilleure sauce salsa piquante, faite maison. En plus des danses, costumes et musiques folkloriques, vous pourrez flâner parmi les stands d’objets artisanaux mexicains. 2200 Virginia Avenue Park, Santa Monica. dimanche, de midi à 17h.

Hommage au cinéma mexicain

Enfin, pour les amateurs de 7e art, qui souhaitent célébrer le Cinco de Mayo de manière plus « hollywoodienne », le cinéma Cinefamily, spécialisé dans la diffusion de classiques et de films d’art et d’essai, propose un après-midi Barbecue & Pinata Party, avant d’enchaîner avec un marathon de films sur le thème du Mexique. Au programme : le film Aventurera, d’Alberto Gout, un classique du cinéma mexicain des années 50. Les 3 caballeros, un dessin animé Disney, avec Donald Duck, en vadrouille en Amérique latine. Et enfin, « La Venganza de los Punks » (la vengeance des Punks), par Damian Acosta Esparza, un étrange film mexicain underground des années 80. Il y en aura donc pour tous les goûts. Le Cinefamily, 611 North Fairfax Avenue. Los Angeles.  Samedi, de 15h30 à 23h30.