11 cafés où travailler à New York

Les coffee-shops à New York, il y en a des centaines, mais ceux où l’on peut ouvrir son ordinateur sans vergogne, si possible avec une connexion internet fiable et de la musique pas trop forte, ne sont pas si nombreux. Voici nos onze cafés préférés pour délocaliser son bureau pendant la journée.

11. Ninth Street Expresso, à East Village
9thstreetExp

C’est l’un de nos endroits préférés d’Alphabet City. Face à un jardin communautaire d’East Village, Ninth Street Expresso dispose d’une salle claire et agréable, et sert du bon café. 700 East 9th street. Autres adresses à Gowanus, Midtown, Chelsea Market. Site ici.

10. Think Coffee, dans West Village et Greenwich Village

ThinkCoffee

C’est le repaire des étudiants de NYU. A l’intérieur, un mélange éclectique : murs en briques, tables bistrots en marbre et faux-vieux fauteuils. On y croise beaucoup de jeunes les yeux rivés sur leur Mac et leurs écouteurs branchés sur les oreilles, et on doit souvent partager sa table. Mais l’ambiance est agréable. 248 Mercer St. Site ici.

9. Café Jax, Upper East Side

Jax

Dans une rue tranquille de l’Upper East Side, Café Jax est rempli de free-lancers, qui viennent profiter de ce coffee-shop sur deux étages et de la petite cour ouverte en été pour travailler. Le plus surprenant, chez Jax, ce sont les meubles : on se croirait dans le showroom d’un magasin de déco, avec des canapés et fauteuils chinois, des tables en teck et des plantes. On peut y déguster des glaces People’s Pop et Blue Marble, des cookies sans gluten ou des scones, ainsi que des petits plats légers. 318 E 84th St. Site ici.

8. DTUT, Upper East Side

DTUT-2

Le soir, le DTUT ressemble à un pub de Brooklyn. Mais dans la journée, l’ambiance est bien plus tranquille, et des dizaines d’habitués du quartier viennent squatter les canapés défoncés et les tables hautes en bois pour travailler. La musique n’est pas trop forte, et l’ambiance ultra-relax. Une adresse rare dans ce quartier. Le wifi est limité à certaines heures seulement. 1744 2nd Ave, New York. Site ici. 

7. Ost Café, East Village

Ost Cafe

Un endroit culte d’East Village, souvent plein, avec d’excellents cookies, du café, des meubles vieillots et des tableaux rétro aux murs. Le wifi est limité à certaines heures seulement. Face au succès du concept, le propriétaire a aussi ouvert une succursale dans le Lower East Side. 441 E 12th St (East Village) et 511 Grand Street (Lower East). Site ici. 

6. Tip of the Tongue, Lefferts Garden

tip of the tongue

Ce petite café qui ne paie pas de mine est situé aux portes de Prospect Park. Rempli de free-lancers et autres travailleurs indépendant de ce quartier en plein boom de Brooklyn, il comporte une rangée de tables contre le mur et deux tables hautes pour poser son portable. Ici, il y a quelques plats au menu, mais on vient surtout pour le chocolat chaud, le chai latte, les bagels et les croissants. 43 Lincoln Road. Site ici

5. Manhattanville Coffee, Hamilton Heights

Ce café où se retrouvent les étudiants de Columbia et de City College était plein à craquer lors de notre passage, un samedi après-midi. Pas facile de se faire une place entre les ordinateurs et les livres empilés. Manhattanville Coffee, également présent dans le quartier de Crown Heights (Brooklyn), dispose d’une grande table communale, d’un comptoir adossé à une baie vitrée et de quelques tables dans le fond. Bonus à ceux qui arrivent à s’asseoir sur le canapé en cuir dans l’entrée. Le chocolat chaud est délicieux et les financiers aussi. 142 Edgecombe Ave. (646) 781-9900. Site ici

4. Kos Kaffe, à Park Slope

Kos_Kaffe-6316

Repaire des freelancers de Park Slope, le Kos Kaffe est toujours rempli, illuminé par une forêt de MacBooks. On peut ponctuer ses séances de travail par un sandwich au tofu ou au chicken massala. Le succès du Kos s’est retourné contre lui, et le café a du mettre en place des restrictions : désormais, l’utilisation des ordinateurs n’est possible qu’à certaines heures (12pm-3pm en semaine, 10am-4pm le week-end). 251 5th Ave, Brooklyn. Site ici.

3. Ground Support, à Soho

GroundSupport

Dans ce quartier envahi de boutiques chics, on est bien content de tomber sur ce coffee-shop convivial, relax et avec des prix décents. A l’intérieur, des tables en bois, et une ambiance très “Brooklyn”. Des adresses comme cela, il n’y en a pas beaucoup à Soho, et l’endroit est souvent bondé. Solution de repli, dans un style très différent : s’installer en face, chez Ladurée. 399 West Broadway. Site ici. 

2. Kaffe 1668, à Tribeca et Midtown

Kaffe1668

Au Kaffe 1668, on fait les choses bien. Les thés – une dizaine de variétés sont offertes –  viennent du Palais des Thés, les cafés viennent de Columbie, de Honduras, du Panama ou du Burundi. Kaffe 1668 vend aussi sa propre gamme de cold-press juice bio et faits maison, avec de l’acai, du kale ou de l’ananas. Trois adresses : 275 Greenwich Street, 401 Greenwich Street et 530 5th Avenue. Site ici. 

1- Stumptown Coffee Roasters (Flatiron, Greenwich)

Ace2 Avec ses hauts plafonds, ses bibliothèques et sa superbe déco rétro, le Stumptown séduit d’emblée. Cette petit chaine de cafés née à Portland, s’est installé à l’intérieur du Ace Hotel, et déborde dans le lobby de cet établissement hipster du quartier de Flatiron. Le café rassemble une population hétéroclite d’étudiants, entrepreneurs pressés et artistes lookés. On se serre sur les canapés en cuir ou autour des tables collectives – tout en se croyant dans un salon. A New York, Stumptown possède un autre emplacement dans Greenwich Village. 18 W 29th (Ace Hotel), et 30 W 8th. Site ici.