On vous fait visiter le New York de “Homeland”

Après Washington, Islamabad et Berlin, Carrie Mathison, l’ex-agent de la CIA la plus célèbre des Etats-Unis a déménagé à New York pour la sixième saison de “Homeland”.

Diffusée depuis mi-janvier sur Showtime, cette dernière saison a été tournée en partie dans les studios Cine Magic East River à Greenpoint, et un peu partout dans le reste de la Grosse Pomme.

Et à en croire les scénaristes de la série, on peut croiser les plus grands manitous du FBI ou de la CIA, voire même la future Présidente des Etats-Unis, dans des lieux aussi improbables et anodins qu’un parc pour enfants ou un restaurant français (les scénaristes seraient fans de la gastronomie de l’Hexagone). À défaut de traquer les terroristes ou un énième complot des services de renseignements iraniens ou russes, rien ne vous empêche de partir sur les traces des personnages de la série quasi-culte.

Homeland

Les bonnes adresses de la CIA :

Vous pensiez qu’un entretien entre un membre de la CIA et un espion russe devait forcément avoir lieu dans des bunkers ultra sécurisés, à six pieds sous terre ? Apparemment, les moments les plus décisifs de l’avenir de la sécurité des Etats-Unis peuvent aussi se jouer à découvert, sur un simple banc public. Gardez l’œil et les oreilles ouvertes, on ne sait jamais.

Le WNYC Transmitter Park à Greenpoint : dès le premier épisode de la saison, Dar Adal, haut-gradé de la CIA, y rencontre un agent du Mossad pour discuter stratégie et probablement pour aussi admirer la vue sur imprenable sur Manhattan. (Greenpoint Ave et West St, Brooklyn)

Le restaurant Orsay : (épisode 2) Dar Adal rencontre Rob Emmons, directeur de campagne de la Présidente élue, pour un déjeuner français plutôt musclé dans ce bistrot de l’Upper East Side. (1057 Lexington Ave, New York)

La jetée de Coney Island : (épisode 6) Saul Berenson, membre de la CIA, doit rencontrer son contact des services de renseignements russes, Viktor. Quoi de mieux qu’une bonne promenade au soleil pour discuter accords sur le nucléaire. (Coney Island, Brooklyn)

Les Aire Ancient Bath à Tribeca : (épisode 7) Quand Majid Javadi, chef des services secrets iraniens et agent double à la solde de la CIA débarque à New York, ce denier se rend directement aux fameux bains pour une séance détente. (88 Franklin St, New York).

Le Barclays Center à Brooklyn : (épisode 7) Saul Berenson y rencontre, en plein match de hockey, Amir Bastadi, un homme de main de Javadi. (620 Atlantic Ave, Brooklyn).

Homeland

Les bonnes adresses de la Présidente élue :

Pour cette saison, les scénaristes avaient misé sur l’élection d’une femme à la Maison-Blanche, Elizabeth Kayne. L’intrigue se concentre sur la période de transition, entre l’élection et l’investiture de cette dernière.

L’Intercontinental New York Barclay Hotel : (épisode 1) A défaut d’avoir sa propre tour à Manhattan, La Présidente élue Kayne réside dans le prestigieux hôtel de Midtown avant de pouvoir poser ses valises à la Maison Blanche. (111 E 48th St, New York).

Raoul’s Restaurant à SoHo : (épisode 3) Amatrice elle aussi de cuisine française, la Présidente élue donne rendez-vous à Carrie Mathison dans les arrières-cuisines du restaurant pour un entretien au sommet. (180 Prince St, New York)

Homeland

Les bonnes adresses de Carrie Mathison :

Bedford-Stuyvesant : Après Berlin, Carrie et sa fille posent leurs valises dans un “brownstone” typique de Brooklyn. Si l’intérieur de la maison louée par l’ex-agent de la CIA a été reconstitué en studio, les scènes extérieures ont elles été tournées dans les environs de Throop St. et Halsey St. selon le New York Times.

The Duggal Greenhouse : (épisode 8) Carrie choisit cet ancien hangar du Brooklyn Navy Yard comme lieu de rencontre entre Majid Javadi et la Présidente élue. Le lieu est en fait une salle de réception et un centre d’expositions qui a notamment accueilli un meeting d’Hilary Clinton en juin 2016. (63 Flushing Ave, Brooklyn).