À bord de la Circle Line, c’est selfies et Donald Trump

infos pratiques

 

Le site de Circle Line

Pour occuper famille et amis de France, envoyez-les à Pier 83 (Hudson River entre 42 et 43rd Sts) pour embarquer à bord de la Circle Line.

La compagnie de croisières touristiques créée en 1945 propose plusieurs formules. Nous avons testé la “Best of New York” de 2h30, un tour intégral de l’île de Manhattan. Ici, la croisière ne s’amuse pas (le bar laisse à désirer et le café à des allures de jus de chaussettes), mais prend beaucoup de selfies. Les occasions ne manquent pas. Le bateau, qui comporte un étage (dont une partie extérieure), file le long de l’Hudson vers la Statue de la Liberté et Ellis Island avant de remonter l’East River et retourner sur l’Hudson via l’Harlem River, un cours d’eau peu connu qui lèche le nord de Manhattan. On vous conseille de vous habiller chaudement.

Armé d’un micro, un sympathique guide en suvêt’ jaune passe en revue les sites qui défilent. Les commentaires sont en anglais, mais les Français (et les autres) peuvent télécharger une app qui leur permettra de suivre la visite dans leur langue. Sinon, mieux vaut s’accrocher car le guide parle rapidement pour pouvoir donner un maximum d’informations aux passagers. Heureusement (pour lui et pour nous), il marque régulièrement des pauses pour permettre à tout le monde de respirer et de lui poser des questions.

Vus de l’eau, certains sites sont spectaculaires. C’est le cas de la Statue de la Liberté par exemple, grande gagnante au “selfiemètre”, mais aussi des ponts de Brooklyn, Williamsburg et Manhattan sur l’East River, ou encore les Palisades, ces impressionnantes falaises du New Jersey au nord de Manhattan. La Circle Line passe également devant quelques lieux peu connus: les appartements de Cher, Marilyn Monroe et Greta Garbo, visibles de l’East River, ou encore le dock près de Chelsea Piers où était censé arriver le Titanic en 1912.

Les Français à New York depuis longtemps peuvent aussi y trouver leur compte. Ils apprécieront tout particulièrement les passages dans les endroits où ils ne vont pas d’habitude, en particulier l’Harlem River, qui connecte l’East River et l’Hudson. Passée une série de ponts rotatifs et de ponts-levis, vous découvrirez par exemple Inwood Hill Park à l’extrémité nord de l’île, le quartier de Marble Hill qui appartient à Manhattan même s’il se trouve géographiquement en dehors de l’île. Et aussi le “C-Rock”, une falaise marquée depuis plus de 60 ans d’un “C” géant d’où sautent (illégalement) les étudiants de Columbia pour fêter leur diplôme. Vous passerez aussi en dessous du pont de Broadway, à quelques petits mètres seulement des roues des véhicules. En effet, le pont est tellement bas que le bateau ne peut pas passer quand le niveau de l’eau est élevé.

Et Donald Trump dans tout ça ? Le guide en a parlé en fin de parcours – “vous connaissez Donald Trump? ” – en passant devant quatre grands immeubles qui se dressent face à l’Hudson River entre 59th et 72nd Sts. Construit par l’homme d’affaires, ce complexe gigantesque est surnommé Trump Plaza. Même sur l’eau, on ne peut pas échapper au “Donald” .

infos pratiques

 

Le site de Circle Line