Un nouveau collège franco-américain bientôt inauguré en Floride

collège
Antonio Rodrigues, le nouveau directeur du Lycée Franco-Américain de Cooper City

En savoir plus

Lycée Franco-Américain
8900 Stirling Road, Cooper City
Site ici

La communauté française de Broward peut se réjouir. Le Lycée Franco-Américain de Cooper City, près d’Hollywood, inaugurera son département collège à la rentrée prochaine avec l’ouverture des classes de la 6ème à la 3ème au sein même du campus.

« C’est un projet ambitieux qui permettra à nos élèves finissant leur scolarité en CM2 de poursuivre leurs études dans un environnement qui leur est familier, et nous remarquons aussi que l’offre éducative française intéresse de nombreuses personnes dans la région », se réjouit Antonio Rodrigues, le nouveau directeur de l’établissement qui remplace Jacqueline Hoy, fondatrice de cette institution privée, suite à sa démission pour cause de maladie.

Originaire du Vénézuela, Antonio Rodrigues a posé ses valises avec sa famille en Floride il y a deux ans, après avoir vécu plusieurs années en France puis dans différents pays d’Afrique. « Nous connaissions déjà la région puisque nous venions régulièrement en vacances en Floride, et à chaque fois nous inscrivions nos deux enfants dans cet établissement durant les camps d’été », indique l’ingénieur de 49 ans, diplômé de l’École nationale des ponts et chaussées de Paris.

Après une carrière d’une vingtaine d’années dans le secteur financier, Antonio Rodrigues souhaite aujourd’hui explorer de nouveaux horizons tout en mettant à profit ses connaissances. « J’ai longtemps vécu à l’étranger, ce qui me permet de pouvoir répondre à la plupart des interrogations des parents d’élèves expatriés, précise-t-il. Et les domaines technologiques dans lesquels j’ai évolué peuvent être facilement appliqués à l’enseignement ».

Ainsi, le nouveau chef d’établissement va mettre en place un programme extra scolaire où différents intervenants, spécialistes de la robotique, des nouvelles technologies ou encore de l’aéronautique, transmettront leur passion aux élèves. « Cela permettra de susciter leur curiosité et certains pourraient même se découvrir des vocations, souligne-t-il. Et puis comme pour l’apprentissage des langues, plus on est initié jeune, plus la maîtrise est facilitée, ce qui est avantageux pour ces domaines parfois très pointus ».

Les élèves suivront également un programme en français, conforme à celui dispensé dans les établissements en France, les préparant ainsi au diplôme national du brevet. Les cours d’anglais seront par ailleurs renforcés et Antonio Rodrigues souhaite également mettre l’accent sur le sport en créant des cours d’éducation physique et sportive. « L’idée est de constituer deux équipes de football, l’une masculine et l’autre féminine, afin d’organiser des tournois avec les établissements voisins, raconte-t-il. J’espère ainsi insuffler chez nos élèves un sentiment d’appartenance à une école, qu’ils soient fiers de porter leur maillot, ce qui est très ancré dans la culture américaine ».

Une centaine d’élèves, de la maternelle jusqu’à la 3ème, devraient fréquenter les bancs du Lycée Franco-Américain de Cooper City dès la rentrée prochaine. Un effectif qu’Antonio Rodrigues espère doubler d’ici cinq ans. « L’établissement a un bel avenir devant lui et ce n’est que le début du changement puisque j’ai l’ambition de pouvoir accompagner nos élèves jusqu’au baccalauréat dans les prochaines années ».

En savoir plus

Lycée Franco-Américain
8900 Stirling Road, Cooper City
Site ici