Nos cinq plages préférées à New York

Ambiance île abandonnée, plages des Landes ou station balnéaire russe, il y a une plage pour tout le monde, ou presque, à New York. Voici nos recommandations.

5. Long Beach (Long Island)

long beach

C’est l’une des nombreuses plages du Long Island. Située à une heure de Penn Station en Long Island Railroad, on vous conseille de prendre la voiture si vous le pouvez. S’il n’est pas bondé à l’aller, le train peut se remplir vite au retour et il n’est pas rare de voir des passagers debout, l’ombrelle sous le bras. Lors de notre visite, fin mai, il faisait encore un peu frisquet pour faire trempette, et le vent soufflait fort. Il n’y avait pas grand monde sur le sable. C’est aussi la conséquence des prix: l’accès à Long Beach est payant (12 dollars pour les +13 ans). La plage est propre. Les chiens ne sont pas acceptés. Après la plage, laissez-vous tenter par l’un des bars-restaurants du centre-ville, près de la gare. Nous nous sommes allés à Fresco Crêperie & Café. A la différence du décor, les crêpes servies dans ce petit établissement était réussies.

Y aller: Long Island Railroad jusqu’à Long Beach

4. Coney Island

Coney Island, c’est LA plage new-yorkaise par excellence. On l’a vue des centaines de fois dans les films, on en a lu des descriptions dans les livres et pourtant, quand on y arrive, elle surprend encore. Ses vastes bandes de sable, sa promenade, son gigantesque parc d’attraction juste dans notre dos… Investie par les immigrants russes après la Seconde Guerre mondiale, la plage de Coney Island doit beaucoup de sa popularité à ce “nouveau Luna Park”, rouvert en 2010, et au fait qu’elle est accessible en subway. Un paysage d’artifice qui contraste avec le calme de l’océan qui lui fait face. En vous fondant dans la masse de cette plage populaire, ne manquez pas de faire un tour chez Nathan’s, le mythique vendeur de hot-dogs. La plage (et l’eau) n’est pas réputée très propre et elle se remplit vite le week-end. Mais ce lieu hors du temps vaut le détour.

Y aller : en métro (lignes D, F, N, Q, Coney Island). 

3. Sandy Hook (New Jersey)

sandy_hook2

Nous l’avions déjà consacrée “coup de cœur de French Morning” en 2013 et cela n’a pas changé. Sandy Hook est une presqu’île dans le New Jersey qui offre trois plages aux baigneurs, dont une nudiste (Gunnison Beach). Mais la principale et la plus fréquentée s’appelle poétiquement « Lot E ». Pourquoi on l’aime? Tout simplement car elle est grande, propre et sauvage. C’est en bateau que l’on rejoint “Sandy”. Le trajet depuis Manhattan est magnifique : embarquez à bord d’un ferry (45 dollars l’aller-retour pour les adultes) à Wall Street ou au bout de la 35ème rue, et admirez la vue sur la skyline. Vous passerez sous les ponts de Brooklyn, Manhattan et du Verrazzano. Il faudra payer 5 dollars de plus pour embarquer votre bicyclette. Une fois sur l’île, un bus vous emmène aux plages mais vous pouvez aussi y aller à vélo ou à pied. Il y a quelques snacks et food-trucks sur place mais on vous conseille de prendre votre pique-nique.

Y aller : ferry Seastreak à prendre au sud de Wall Street ou au niveau de la 35th Street et de l’East River. 45$ A/R pour les adultes. 

2.Beach 98 (New York, Queens)

Il y a beaucoup de plages dans les Rockaways. Nous sommes allés à Beach 98. Accessible en train, la plage est complètement gratuite. Et c’est son grand avantage. On vous conseille de vous y rendre tôt. Lors de notre visite un dimanche après-midi, elle s’est remplie à partir de 1pm et on s’est rapidement retrouvés cernés. La plage, plutôt propre d’après ce que nous avons vu, est encadrée par plusieurs sauveteurs. Elle est bordée par plusieurs snacks qui se partagent une grande terrasse. Le seul et unique distributeur d’argent ne marchait pas le jour de notre visite. Nous vous conseillons donc de venir avec du liquide si vous ne souhaitez pas marcher quelques blocs pour refaire le plein. Sur le chemin du retour vers le métro, on vous conseille de vous rendre à Playland Motel, dont le backyard spacieux et le menu appétissant (et pas cher) vous permettront de finir la journée en beauté.

Y aller : Ligne A jusqu’au terminus Rockaway Park Beach – 116th St. Puis shuttle jusqu’à B 98. On peut aussi y aller en bus avec OvRride.

1. Fire Island

FireIsland

Fire Island est réputée pour être un paradis de sportifs (balade à vélos, randonnée, surf, beach-volley, kayak, tennis ou encore bateau à voile) et un repaire de la communauté LGBT. Les voitures sont interdites. Des restaurants, des bars et des boutiques se mêlent aux habitations coquettes, cachées derrière les dunes. Certains coins sont très beaux, très sauvages. On vous conseille de prendre vos victuailles car tout est cher. Pour une bonne bière et faire des rencontres, direction le Casino Cafe Fire Island. Lors de notre visite, nous avions eu la chance de croiser un excellent groupe de rock, qui a repris les tubes des Seventies. Face à l’océan, on en oublierait presque qu’il faut rentrer.

Y aller : prendre le Long Island Railroad jusqu’à Bayshore, Patchogue ou Sayville puis prendre un ferry.

Autres plages:

Fort Tilden (Queens)

Jacob Riis Park Beach (Queens)

Jones Beach (Long Island)

Montauk (Long Island)

Avec Jessica Gourdon et Clawdia Prolongeau