Noël à New York avec: le frère hipster

Votre frère, hipster invétéré, rêve de venir vous rendre visite à New York pour Noël. Pour lui, Brooklyn, c’est un peu le paradis sur terre. Et il a raison. French Morning vous a concocté un petit programme.

Matin

Si votre frère suit la nouvelle tendance lumbersexual, le barbier est pour lui une étape obligatoire. Il trouvera son bonheur à Barber & Supply, à Williamsburg. Cette caverne très cool abrite des coiffeurs hipsters qui lui sculpteront sa barbe ou sa moustache avec précision.

Pour prendre un café/thé, emmenez votre frère à Grumpy, un café indépendant né à Greenpoint qui s’est étendu à Park Slope, Chelsea, Lower East Side, Fashion District, et Grand Central Terminal. Ambiance hipster garantie. Il préfère le thé ? Rendez-vous à Kombucha, du nom du thé probiotique légèrement amer qu’on peut trouver dans ce petit commerce peu commun de Williamsburg.

Midi

Pour faire le plein de produits bio, rien de tel que la Brooklyn Kitchen, qui dispense également des cours de cuisine peu chers et variés : mini-cupcakes, recettes végétaliennes, dépeçage de porc… Si votre frère est vegan, emmenez-le à Champs family bakery – une institution à Brooklyn. Le tofu vaut le détour.

Sinon à Manhattan, promenez-vous à Korea Town (entre la 31ème et la 36ème rues et la 5ème et 6ème avenues) : parmi les nombreux restaurants coréens du quartier, le végétarien Hangawi sort du lot avec son atmosphère unique. A l’entrée, il faut par exemple retirer ses chaussures, car on mange par terre.

Après-midi

Lassé de ses t-shirts Pink Floyd ou Van Halen ? Il trouvera son bonheur parmi les nombreuses boutiques de fringues vintages de la Big Apple.

Quant aux produits cosmétiques, ce n’est pas les Lush qui manquent ! Pour un accessoire local, faîtes donc un tour du côté de Snash Jewelry à Williamsburg et ressortez avec des colliers, pinces à cravate, boucles d’oreille, à l’effigie de New York, le tout fait main. Et comme rien ne dure jamais, offrez-lui donc un tatouage éphémère (mais artistique quand même) pour 15$ à Tattly (DUMBO).

Une fois tatoué, il est prêt pour une petite formation de… tir à l’arc: Gotham Archery propose des cours toute la semaine. Lire notre article sur le sujetSo Brooklyn!

Les hipsters, c’est bien connu, aiment les librairies locales. Si, à part Jack Kerouac et Allen Ginsberg, votre frère s’intéresse à l’architecture et au design, faîtes-lui faire un tour à l’authentique Spoonbill & Sugartown, une librairie indépendante et conviviale de Williamsburg. Pour les livres d’occasion, on lui conseille la Housing Works Bookstore Café à SoHo, tenu par des bénévoles – un brin touristique mais vraiment cool. Les fonds sont reversés aux sans-abris et aux personnes atteintes du SIDA.

Pour les galeries, oubliez Chelsea et Williamsburg, c’est à Brooklyn que ça se passe, en particulier à Bushwick. Cliquez ici pour voir un plan des différentes galeries de ce quartier dans l’est de Brooklyn, nouveau terrain de jeu des hipster. Histoire de faire d’une pierre plusieurs coups, on vous conseille de vous rendre au 56 Bogart Street ou au 603 Bushwick Avenue, deux adresses qui abritent plusieurs galeries.

Soir

Les hipsters vivent la nuit. Rien de tel pour commencer que boire de la bière en jouant à Pac-man et Donkey Kong sur une vieille machine de l’ère jurassique. Ca se passe à Barcade, à Chelsea ou à Williamsburg au choix.

Vous pouvez aussi commencer votre soirée par une activité gentiment sportive: une partie de shuffleboard . Direction l’excellent Royal Palm Shuffleboard à Gowanus, auquel nous avions consacré un article.

Si vous avez loupé Bob Dylan début décembre, les occasions d’écouter de la bonne musique ne manquent pas. Ouvert au début de l’année, le Verboten à Williamsburg est un club apprécié des hipsters.

On lui conseille Pete’s Candy Store à Williamsburg – rien à voir malheureusement avec un magasin de bonbons. Une – très petite! – salle, idéale pour admirer les musiciens de près, où l’on sert un bon burger pour pas trop cher.

En cas de petit creux dans l’East Village à trois heures du matin, on lui conseille de commander un “scotch egg” à l’Empire Buiscuit, ouvert 24h/24, sept jours sur sept.