Pourquoi New York s’appelle “Empire State” ?

Grâce à French Morning, vous connaissez tous l’origine du surnom de New York City, “Big Apple”. Mais qu’en est-il du surnom de l’Etat de New York, “Empire State” ? C’est la question bête de la semaine.

La réponse ne se trouve pas dans la chanson “Empire State of Mind” de Jay-Z et Alicia Keys, mais dans les livres d’histoire. Même si, encore aujourd’hui, l’origine de l’appellation fait débat parmi les spécialistes.

L’origine du terme est enveloppé de mystère“, écrit Milton Klein, dans son livre The Empire State: The History of New York. Il explique que George Washington serait le papa de l’expression. En 1785, dans une lettre adressée au maire de New York City, James Duane, il fait référence à l’Etat de New York comme “le siège de l’Empire(“the Seat of the Empire“). Ou encore “le chemin vers l’Empire” (“Pathway to Empire“) dans une conversation.

A cette époque, il s’agissait d’un tremplin aussi bien géographique que politique: New York, 11ème Etat à avoir ratifié la Constitution, était considéré comme la porte d’entrée de l’immense territoire américain. C’était un espace riche en ressources naturelles (eau abondante, terre fertile et exploitation forestière).

Dans History of New York State (1933-1937) – une œuvre en plusieurs volumes d’Alexander C. Flick – l’auteur explique que l’expression remonte à 1819, au moment où la population de l’Etat de New York a dépassé celle de la Virginie, mais ne cite aucune source.

Depuis, l’expression est rentrée dans les usages. Dans les années 30, l’Empire State Building, tout neuf, est le plus haut bâtiment du monde. Construit moins de trois décennies plus tard, l’Empire State Plaza à Albany – capitale de l’Etat – rassemble les bureaux du gouvernement du New York State.