Bravo, le “New York Post” découvre la French Touch!

La journaliste Elisabeth Vincentelli a fait une grande découverte. Elle en fait part dans les colonnes du New York Post : il y a de bons artistes français de musique électronique. Incroyable! Elle a juste vingt ans de retard.

“Vous souvenez-vous quand musique française a cessé d’être mauvaise?” , interrroge la journaliste dans son article. Et de citer des artistes de la French Touch que nos oreilles écoutent depuis de nombreuses années. “Il y avait de bonnes choses avant Daft Punk, mais c’est juste que personne ne le savait” .

L’origine de cette découverte ? Le film “Eden”, hymne au mouvement “French Touch” dans les années 90.

Pour prouver qu’il y avait bien une vie électro avant Daft Punk, elle cite dans son article des artistes “qui ne sont pas dans le film mais qui sont importants pour comprendre la vitalité de la scène house il y a 20 ans” : Thomas Bangalter à DJ Falcon, en passant par Cassius ou Motorbass. “Maintenant montez le son et dansez!” , écrit-elle. A vrai dire, on le fait déjà depuis longtemps.