New York, plutôt en kayak ou en canoë ?

Au milieu des ferries et des bateaux de croisière, des intrépides se faufilent parfois en canoë ou en kayak. Cette activité atypique, souvent gratuite, est l’un des secrets les mieux gardés de New York.

Pourtant, avec son superbe panorama, la ville est un spot idéal pour s’y essayer. Idéal aussi pour ses courants. Deux importantes marrées hautes et marrées basses ont lieu chaque jour dans le détroit de Long Island. L’eau de la Hudson et de la East River change donc de direction quatre fois par jour. Ce qui permet d’organiser des parcours pratiques pour les kayakistes qui peuvent partir et accoster au même endroit (et éviter le retour au point de départ en métro, tout mouillé).

Une fois motivé à prendre l’eau, reste à trouver un kayak. Impossible d’en louer. Faire du kayak dans une ville est très technique et nécessite de bonnes connaissances du sport et du lieu. Surtout à New York où les courants de la Hudson River sont particulièrement forts. A moins d’être un spécialiste des eaux new-yorkaises, mieux vaut être accompagné d’un guide.

Manhattan

Justement, les compagnies de canoë-kayak ne manquent pas. Rien qu’à Manhattan, deux organismes se partagent le marché : New York Kayak Company (Pier 40 à W Houston et West Sts) et Manhattan Kayak Company (Pier 66 at 26th St and Twelth Ave). Si vous avez déjà quelques connaissances en kayak, ces deux compagnies pourront vous emmener faire un tour adapté à votre niveau. Ne soyez pas surpris si votre guide vous teste avant d’embarquer. Couper la route d’un ferry n’est sûrement pas le bon moment pour découvrir que vous avez surestimé vos capacités. D’autant que de nombreux parcours offrent de très belles vues pour les débutants.

Manhattan Kayak Company organise des balades à partir de 40$ pour 75 minutes. New York Kayak Company est un peu plus cher. L’organisme propose des excursions à partir de 50$ l’heure.

Si vous n’êtes pas un artiste de la pagaie, ces deux compagnies proposent des cours sur le long terme. Ça peut-être une bonne idée pour les locaux, moins si vous êtes de passage. Pour une courte escapade, une bonne alternative est l’association Downtown Boathouse (Pier 40 à Houston St, Pier 96 à 56th St ou 72th St). Et en plus, c’est gratuit! Il vous suffit de vous rendre sur le port un jour de week-end. Les bénévoles de l’organisation vous fourniront un kayak, une pagaie et un gilet de sauvetage gratuit. Vous pourrez alors pagayer dans un périmètre surveillé pendant une vingtaine de minutes. Les pagayeurs confirmés peuvent partir plus loin, comme dans les rivières, accompagnés d’un guide. Ces balades gratuites sont organisées jusqu’à fin août – début septembre, alors dépêchez-vous.

Brooklyn

Les autres boroughs ne sont pas en reste. A Brooklyn aussi, on pagaie gratuit avec une dizaine de clubs de kayak. The Gowanus Dredgers (2nd St. près de Bond St ou 9th St) propose des activités entièrement gratuites. Sa balade la plus populaire emmène les canoéistes à la découverte de la faune et de la flore de l’estuaire du Gowanus. Les participants descendent le canal jusqu’à la Gowanus Bay ou Valentino Pier et peuvent poursuivre la promenade en remontant la East River jusqu’à Hallets Cove, à Astoria. Cette activité est proposée les week-ends et pendant les vacances, jusqu’au 1er novembre.

Chez les Red Hook Boaters (Louis Valentino Jr. Pier Park à Coffey et Ferris Sts) aussi, tout est gratuit. Vous pouvez emprunter un kayak et vous promener à votre guise dans les eaux surveillées bordant le Louis Valentino Jr. Pier Park, les jeudis soirs et dimanches après-midis. Une seule ligne de bus vous y emmènera mais la vue sur la skyline de Manhattan et la Statue de la Liberté vaut le déplacement.

Le Brooklyn Bridge Park Boathouse (Furman St et Old Fulton St) offre aussi l’un des plus beaux spots pour embarquer, dans le quartier de Dumbo, entre le Brooklyn Bridge et le Manhattan Bridge. Les participants profitent des kayaks à une ou deux places mis à leur disposition gratuitement, pendant une vingtaine de minutes, dans ce secteur surveillé. Les familles sont les bienvenues, les moins de 16 ans doivent être accompagnés dans le kayak par un adulte. L’endroit est très prisé et comme les réservations sont impossibles, il faut souvent patienter une vingtaine de minutes (pas plus, assure le club). Les personnes qui souhaitent rejoindre l’association en tant que volontaire pourront profiter de longues balades sur la East river, tout au long de l’année.

Le Sebago canoe club ( 1400 Paerdegat Ave North à Paerdegat Basin) est basé dans le sud-est de Brooklyn, à Canarsie. Le club est réservé aux membres (275$ l’inscription annuelle, 125$ pour les étudiants de moins de 23 ans). Il propose des balades les samedis matins et mercredis soirs dans la trop méconnue Jamaica Bay, à la découverte de cet espace naturel protégé où s’arrêtent de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs.

Queens et Staten Island

Dans le Queens, rendez-vous au Long Island City Community Boathouse (45-00 5th St à Anable Basin). En partenariat avec le Socrates Sculpture Park, des virées en kayak sont proposées dans les eaux d’Hallets Cove pour 20 minutes (voire 40 minutes s’il n’y a pas de queue). Des promenades de deux heures sont aussi organisées pour les débutants et intermédiaires, entre les rives du Queens et Roosevelt Island, en partant de l’Anable Basin pour rejoindre Hallets Cove (réservation obligatoire). Ces deux activités sont gratuites.

Staten Island propose aussi des activités sympathiques grâce à l’association Kayak Staten Island (South Beach, au bout du Boardwalk, Parking Lot #1). Vous pourrez embarquer dans un kayak gratuitement et longer le littoral de South Beach, en face de Brooklyn, pendant  une quinzaine de minutes. Les enfants sont les bienvenus à condition que les moins de 18 ans soient accompagnés d’un adulte. En plus de la vue sur Brooklyn et le Verrazano-Narrows Bridge, les participants apprécieront la plage de sable fin.

Crédit photo : Dan Monick (Hudson), rsguskind (Gowanus) et Kay Marsh (Sebago)