New York African Film Festival

Deux mois pour découvrir l’Afrique au travers de 15 long-métrages et 16 courts, fictions ou documentaires. C’est le programme proposé par le 18e New York African Film Festival qui célèbre pour cette nouvelle édition le 50e anniversaire de l’indépendance de la Sierra Leone et de la Tanzanie alors que les Nations Unies ont déclaré l’année 2011 « Année internationale des populations africaines ». Ce  festival est donc l’occasion de voir ou de découvrir l’Afrique à travers le regard et la caméra de réalisateurs de 24 pays.

En ouverture, samedi 2 avril la projection de African Rhythmus (1966) sur le Premier Festival international des arts nègres devenu le Festival mondial de l’art et la culture noire. Le film sera précédé d’une discussion au Museum of Arts an design en présence de l’acteur-chanteur-humanitaire Harry Belafonte, le créateur de textiles et écrivain Xenobia Bailey et le réalisateur Zina Saro-Wiwa.

Parmi les autres moments forts du festival, à noter la projection de Kinshasa Symphony de Claus Wischmann and Martin Baer. Les deux réalisateurs ont suivi  les musiciens de l’orchestre symphonique de la République démocratique du Congo qui tentent de célébrer la vie à travers la musique alors qu’ils doivent faire face à la guerre et au chaos dans leur pays. La première projection aura lieu en présence d’Armand Diangienda, fondateur et chef de l’orchestre.

Les films présentés sont aussi classés par thèmes, « La caméra, l’arme du réalisateur », catégorie dans laquelle figure Stolen de Violeta Ayala & Daniel Fallshaw. Un documentaire à rebondissements émouvant et captivant sur l’esclavagisme au Sahara occidental que les réalisateurs vont découvrir alors qu’ils faisaient un reportage sur le regroupement familial. Dans la catégorie, « Afrique, génération suivante » les films s’attachent à une jeune génération africaine battante face à l’adversité comme dans Soul Boy de Hawa Essuman,  Africa United de Debs Gardner-Paterson, Ousmane (Deweneti) de Dyana Gaye ou encore Thembi de Jo Menell.

 

> A noter que le festival se déplace dans différents lieux dont voici le détail :

Samedi 2 avril 2011 à 15h projection et conférence avec différents artistes : Museum of Art and Design

Du 6 avril au 12 avril 2011: Walter Reade Theater, Lincoln Center

14 avril 2011: Institute of African Studies, Columbia University

Du 29 avril au 1er mai 2011: Maysles Cinema

20 mai 2011: Big Screen Project –Outdoor Cinema

Du 26 au 31 mai 2011: Rose Cinemas, Brooklyn Academy of Music (BAM)

Le programme des projections ICI.