Neolid, une lunch box et un mug lyonnais à la conquête des US

Tiffany Eicholz, co-fondatrice et responsable de Neolid USA

Pour en savoir plus

Le site de Neolid USA

Les modèles s’appellent Paulette, Marcel, Gustave, Karlita, Lucie, Purple Rain, ou Polka.

En 2013, Nicolas Frolin lance neolid à Lyon, en créant d’abord TWIZZ, un mug hermétique et isotherme. Puis, en 2015, vient “Lucie”, une boîte de stockage alimentaire, et une lunch box, appelée tout simplement “la box”. “Le concept que nous avons fait breveter est simple: on a tous dans nos tiroirs des boîtes type Tupperware, mais on finit toujours avec des couvercles dépareillés” , explique Tiffany Eicholz, co-fondatrice et responsable de neolid USA.

Pour éviter ce problème, chaque produit est équipé d’une membrane extensible en silicone, attachée directement à la boîte. Il suffit de la twister en tournant l’anneau sur lequel elle est accrochée pour fermer le mug ou la boîte. Aucune fuite n’est possible, et on peut même mettre le mug au micro-ondes. La box peut également aller au lave-vaisselle.

Depuis son lancement en France, le TWIZZ fait un carton: il remporte trois prix au concours Lépine, et plus de 150.000 modèles se vendent dans une vingtaine de pays.

Les boxes et mugs Neolid

Fort de ce succès, neolid espère transformer l’essai en s’attaquant au marché américain: “L’année 2016 a été consacrée à étudier le marché, et trouver les meilleurs moyens de distribution. Nous avons aussi participé à l’International Houseware Association, un grand salon annuel qui se tient à Chicago, et les retours ont été très bons.

Neolid a récemment signé un contrat avec une agence de représentants pour faire la démonstration des produits aux clients potentiels. “Le produit est tellement inédit qu’il nécessite qu’on explique son système de fermeture.” Neolid espère commercialiser ses produits dans de grandes chaînes, telles Costco, Williams-Sonoma ou Crate and Barrel. Walmart voudrait avoir l’exclusivité pour le marché canadien.

La pénétration du marché américain n’est pas sans écueils. “On s’est rendu compte que la contenance du TWIZZ était trop petite par rapport aux standards locaux, donc on travaille sur un modèle plus grand, explique Tiffany Eicholz. Nous devons également augmenter la production pour pouvoir pratiquer des prix abordables.” A cet effet, neolid a implanté sa production destinée aux Etats-Unis en Chine, tandis que le TWIZZ continue à être fabriqué en Haute-Savoie pour le marché français.

Une nouvelle campagne de crowdfunding a déjà débuté en France, tandis qu’un Kickstarter sera lancé début 2017 aux Etats-Unis. “Les produits neolid sont vraiment nouveaux. Les mugs doivent faire face à une offre déjà importante, mais aucun de nos compétiteurs n’a ce concept de couvercle attaché, rappelle Tiffany Eicholz. Il y a vraiment de la place pour se développer aux Etats-Unis, on y croit!

 

Pour en savoir plus

Le site de Neolid USA