NBA : une reprise au rabais dans la « bulle » d’Orlando

« Défense de passer, lieu réservé au personnel de la NBA ». C’est derrière cette barrière, dans trois hôtels cossus du ESPN Wide World of Sports Complex d’Orlando, que les équipes de NBA et leur staff ont pris leurs quartiers depuis vendredi 10 juillet. A l’image de la MLS, qui a relancé sa saison à huis clos mercredi 8 juillet sur les terrains de Disney World, la NBA va elle aussi reprendre du service au même endroit à partir de jeudi 30 juillet.

Arrêtée en mars, la NBA va reprendre dans un format original, puisque seules les 22 meilleures équipes de la ligue (sur trente) ont été conviées à Orlando. Chacune jouera huit matchs de saison régulière sur place, puis les seize meilleures équipes des conférences Est et Ouest avanceront jusqu’aux play-offs. Les New York Knicks de Franck Ntilikina font partie des absents, tout comme les Golden State Warriors de Stephen Curry. Les équipes présentes à Orlando font face à une cascade de forfaits parmi les joueurs. Au-delà des blessés comme Kyrie Irving, le meneur des Brooklyn Nets, plusieurs joueurs ont été testés positifs au coronavirus avant leur départ à Orlando, comme DeAndre Jordan, le pivot des Brooklyn Nets, et Russel Westbrook, la star des Houston Rockets – ce dernier espère quand même rejoindre son équipe d’ici le début du tournoi. D’autres joueurs seront absents pour raison familiale, comme Trevor Ariza des Washington Wizards ; tandis que certains ne se sentent tout simplement pas en sécurité à l’idée d’aller à Orlando, comme Victor Oladipo, ailier des Indiana Pacers.

Il faut dire que la Floride et le comté d’Orange, où se trouve le ESPN Wide World of Sports Complex, sont devenus le nouvel épicentre de la pandémie de COVID-19. Le Sunshine State recensait plys de 15 000 nouveaux cas dans la seule journée du 12 juillet, un record aux Etats-Unis. La MLS a d’ailleurs été contrainte d’exclure deux équipes de son tournoi de reprise après que 19 joueurs aient été testés positifs. Une nouvelle inquiétante pour la NBA et son commissionner Adam Silver, qui a investi cent millions de dollars pour assurer la sécurité et le bon déroulement de la reprise dans la « bulle » d’Orlando. Les joueurs ont tous été testés avant leur départ puis à leur arrivée, et continueront à l’être régulièrement pendant leur séjour en Floride. Au-delà des tests, chaque joueur et membre de staff dispose d’un thermomètre et d’un oxymètre (qui mesure le niveau d’oxygène circulant dans le sang) dans sa chambre. Chaque matin, ils doivent enregistrer leurs données dans une application, et remplir un questionnaire sur leurs symptômes. « La NBA continue à être la meilleure dans tout ce qu’elle fait. J’avais beaucoup de questions avant d’arriver ici, mais ils font un boulot impressionnant », expliquait cette semaine lors d’une conférence de presse Austin Rivers, le meneur des Houston Rockets.

La NBA va très loin dans ses protocoles puisqu’elle a même mis en place une ligne téléphonique anonyme encourageant les joueurs à dénoncer ceux qui briseraient les règles du confinement. « Je ne sais pas si quelqu’un l’utilisera vraiment, mais c’est plutôt mesquin », a déclaré le pivot français des Utah Jazz Rudy Gobert sur ESPN mercredi 15 juillet. « En même temps, tu veux être certain que les gens respectent les règles. Mais je ne suis pas sûr qu’une ligne téléphonique puisse vraiment aider. Il s’agit plus de respect mutuel, que tout le monde se comporte de manière responsable, et le faire dans un esprit de petite communauté. » Cette hotline semble déjà fonctionner selon Sham Charania, journaliste à The Athletic, qui a expliqué sur Twitter mardi 14 juillet que « de nombreux coup de téléphones ont déjà été passés reportant des infractions sur le campus ».

LeBron James, lui, est bien présent à Orlando. La star des Los Angeles Lakers tentera de décrocher le quatrième trophée de champion de NBA de sa carrière, le premier avec les Lakers qu’il a rejoint en juillet 2018. Il aura fort à faire face aux autres favoris, comme les Los Angeles Clippers de Kawhi Leonard et les Milwaukee Bucks de Giannis Antetokounmpo. Le premier match des finales NBA est prévu pour mercredi 30 septembre.