Au Musée du Chien à New York, médor est roi

Museum of the Dog / crédit Elsa de Saignes

Infos pratiques

The AKC Museum of the Dog 
101 Park Avenue
Site

De la poussette pour chien au manteau, en passant par les chaussures, les jeux, le spa canin, le club de rencontres, le dog hair stylist ou encore le classement en “support émotionnel” pour pouvoir accompagner ses maîtres partout, on croyait avoir tout vu à New York…

C’était sans compter sur le nouveau AKC Museum of the Dog, un musée du chien qui vient d’ouvrir sur la très chic Park avenue.

Attention, pas de second degré ici, ni d’accessoire kitch. Tout est traité avec beaucoup, beaucoup de sérieux.

Ce musée qui glorifie l’espèce canine avait été fondé à New York en 1982 mais avait déménagé à Saint Louis, Missouri, cinq ans plus tard. Conçu en partenariat avec l’American Kennel Club (AKC), une institution datant de 1884 qui recense les chiens de race et organise encore aujourd’hui des shows canins internationaux, il fait donc son retour dans la Grosse Pomme, capitale du toutou par excellence.

Nancy Lindsay et Dorothy Welsh, deux généreuses âmes, passionnées de chiens, sont à l’origine de cette collection d’oeuvres d’art impressionnante.

Des peintures, des sculptures, des bronzes d’Herbe-Alfred Jacquemart et de Pierre-Jules Mène, des porcelaines, des esquisses, des médailles, des concours… L’inventaire est vaste et vaut le détour si l’on aime vraiment les chiens.

On peut même apprendre à dresser son animal de compagnie ou tout savoir sur sa lignée grâce à une bibliothèque dédiée et des animations de réalité virtuelle.

Quelle vie de chiens…

Et sinon

Si les chiens ne sont pas votre truc mais que vous aimez les musées, vous pouvez déjeuner dans la Morgan Dining Room, le restaurant de la sublime Morgan Library, dont l’expo du moment consacrée au génialissime Tolkien.


Infos pratiques

The AKC Museum of the Dog 
101 Park Avenue
Site