Mort de Bilal Berreni à Detroit: un ado condamné

Un juge de Detroit a condamné un adolescent de 15 ans (dont le nom n’a pas été révélé en raison de son âge) à quatre à six ans en établissement pénitentiaire pour mineurs, mercredi 2 mars, dans le cadre de la mort du Français Bilal Berreni en juillet 2013.

La peine pourra être étendue à “entre 33 et 65 ans” si le comportement du condamné n’est pas satisfaisant, selon le Detroit Free Press.

La mort de Bilal Berreni, un artiste de rue de 23 ans, avait suscité une grande émotion à Detroit. Son corps sans vie avait été retrouvé par des ouvriers à l’extérieur d’un complexe HLM abandonné. Certains de ses os avaient été brisés, et ses organes lacérés. Un médecin légiste a conclu qu’il était mort d’une blessure par balle à la tête. Ses assaillants lui ont, en outre, volé 300 dollars, utilisés pour acheter de la drogue et de la nourriture de fast food, selon le juge.

La condamnation de mercredi n’est pas la première dans cette affaire. Trois autres jeunes, dont le tireur, ont été condamnés à des peines allant de 23 à 60 ans. “Vous ne nous connaissez pas et nous ne vous connaissons pas. Qu’avons-nous à faire si vous passez 20, 50 ou 100 ans en prison? a déclaré le père de Bilal, Mourad Berreni, dans un communiqué lu mercredi. Vous, les assassins, nous ne vous pardonnerons jamais pour avoir pris, sans raison, notre chair, la chair de notre jeune fils et frère, qui était un être généreux et innocent.