Moi Impat : “Une impatriation, c’est un deuil”

Marie Guyon

Surprise, bonheur, mais aussi déception, désillusion sont des sentiments que connaissent bien celles et ceux que l’on appelle les “impatriés”. Pour son podcast “Moi impat”, French Morning a donc tendu son micro à des Français qui racontent comment ils ont vécu leur retour au pays.

Au micro d’Eric Gendry pour ce 36ème épisode sur l’impatriation, Marie Guyon qui a passé 11 ans en Angleterre. Partie à Londres en 2008 pour travailler chez L’Oréal, elle vient juste de rentrer en France après de multiples virages professionnels, qui ont fait d’elle une écrivaine. “On ne redevient jamais celle qu’on était quand on est partie”, résume la Française, qui estime que l’expatriation lui a permis de repartir sur une page blanche. “Personne ne vous connaît et personne ne vous attend”, analyse-t-elle.

Cependant, Marie Guyon reconnaît qu’“une impatriation, c’est un deuil”, alors qu’on quitte quelque chose qu’on a construit.

Listen to “Episode 36 : Marie Guyon” on Spreaker.