Moi, impat : rentrer en France avec des enfants demande plus d’anticipation

Surprise, bonheur, mais aussi déception, désillusion sont des sentiments que connaissent bien celles et ceux que l’on appelle les “impatriés”. Pour le podcast “Moi impat”, Eric Gendry de French Morning a donc tendu son micro à des Français qui racontent comment ils ont vécu leur retour au pays.

Pour ce 31ème épisode, rencontre avec Linda Duchesne qui a vécu deux expatriations en Chine et donc deux impatriations. La première en couple et sans enfants, la seconde avec deux petits. “Quand on n’est que deux, la réadaptation est plus facile, mais avec des enfants, le retour est plus administratif, il faut davantage anticiper”, explique la Française. Mais rentrer en France s’est plutôt bien passé pour la famille, qui a retrouvé rapidement ses marques dans le pays avec lequel elle n’avait jamais vraiment perdu le lien.

Le plus dur aura été finalement de s’adapter au “management français” sur le plan professionnel. Après avoir expérimenté d’autres façons de faire, “le retour peut être un peu frustrant”.

Listen to “Episode 34 : Linda Duchesne” on Spreaker.