“Moi impat”, histoires de retour au pays, épisode 8

Surprise, bonheur, mais aussi déception, désillusion sont des sentiments que connaissent bien celles et ceux que l’on appelle les “impatriés”. French Morning a donc tendu son micro à des Français qui racontent comment ils ont vécu leur retour au pays.

Sophie Du Chéné a vécu neuf ans comme expatriée dans différents pays, comme la Slovaquie, la Croatie et la Chine. Le retour s’est fait il y a un an et a été quelque peu difficile. “On manque de repères, les gens pensent que c’est facile parce que c’est votre pays, mais ce n’est pas le cas”, confie la maman de trois enfants. Elle a aussi dit adieu à la vie “excitante” de l’expatriation et reconnaît que l’expatriation peut “casser” des amitiés. La pire difficulté a été sans doute, pour Sophie Du Chéné, les démarches administratives, que ce soit pour inscrire ses enfants à l’école ou simplement se déclarer auprès de la sécurité sociale. “La mentalité française m’a un peu surprise à mon retour, j’avais un peu oublié, on a été choqués par pas mal de choses”, conclut-elle.