“Moi, candidat”: l’hebdo de la législative épisode 6

Le site de campagne des candidats

 

Franck Scemama (PS)

Frédéric Lefebvre (UMP)

 

C’est le second tour. Les deux candidats qualifiés, Frédéric Lefebvre (UMP) et Franck Scemama (PS) ont pris leur bâton de pèlerin pour mobiliser leur camp et inciter les nombreux abstentionnistes à faire le « bon » choix. Petit rappel : le vote par Internet est ouvert jusqu’au 4 juin midi heure de Paris. Et le vote à l’urne aura lieu le 8 juin.

Les rumeurs du Canard. C’est dans ce contexte, marqué par la forte abstention du premier tour, que le Canard Enchainé est venu jouer les rabat-joie. Selon le journal satirique, le gouvernement réfléchirait à supprimer le siège de député des Français de l’étranger. Mercredi, le jour de la parution de l’article, Franck Scemama tenait un meeting de campagne au Consulat de France à New York en présence du député socialiste des Français d’Afrique de l’ouest et du Maghreb Pouria Amirshahi. Ce dernier n’y est pas allé avec des pincettes, parlant de « bruit de chiottes » que la droite se plaisait à entretenir. « Il n’y a rien dans les tuyaux à Paris».

Fiscalité. Frédéric Lefebvre était à New York vendredi pour une photo de famille avec Damien Regnard (ancien candidat divers droite et troisième homme de l’élection) et Yann Coatanlem, numéro deux de l’UMP Côte Est et ancien directeur de campagne de Louis Giscard d’Estaing. A la cinquantaine de personnes présentes, il a assuré vouloir revenir sur la taxation des plus-values immobilières qui frappent les non-résidents. Il entend être actif en dehors de l’hémicycle aussi. « Quand je serai invité à la télévision ou la radio, je rappellerai que les Français de New York payent plus d’impôts qu’en France ».

Le coup de pouce de Moscovici. Franck Scemama a également fait de la réforme des dispositions fiscales sur les plus-values immobilières une priorité de son mandat, s’il est élu. Le ministre de l’économie Pierre Moscovici lui a envoyé une courte lettre pour lui assurer qu’il était “prêt à continuer avec vous le travail que Corinne Narassiguin avait déjà engagé avec mon ministère, en particulier sur les points demeurant problématiques dans la convention fiscale entre la France et les États-Unis, qui pourraient laisser non résolues des situations de double imposition, ou encore sur les conditions ouvrant droit aux exonérations fiscales sur les plus-values immobilières des non-résidents.

Allié critique. Le Front de Gauche a appelé à voter Scemama au second tour, mais il pense aussi que « le fort taux d’abstention et la chute du score du PS (en Amérique du Nord) doivent aussi interpeller le gouvernement PS-EELV sur la politique qu’il mène depuis un an et provoquer – urgemment – un changement de cap. ». « Les citoyennes et citoyens français d’Amérique du Nord aspirent à une autre politique,  réellement à gauche, qu’il s’agisse de la politique des  bourses pour la scolarisation ou du maintien du service public consulaire », souligne l’ex candidate du Front de Gauche Céline Clément. Elle demande par ailleurs à M. Scemama de prendre publiquement position sur plusieurs thèmes comme la loi de décentralisation, « le grand marché transatlantique» ou les retraites.

Spam électoral. Franck Scemama était également interpellé par l’ex candidate du Parti Pirate dans la circonscription, Véronique Vermorel.  Cette dernière veut connaitre l’avis du socialiste et de M. Lefebvre sur quatre questions: l’organisation de l’élection, la légitimité du futur député, la transparence en politique et la parité. La réponse de M. Scemama, le seul candidat à avoir répondu pour le moment, à la première interrogation devrait lui valoir quelques amis parmi les révoltés du spamming électoral. « Je propose que ce soit le ministère des Affaires étrangères qui gère l’envoi de la propagande électronique, comme il le fait déjà pour la propagande papier. Il serait alors possible de limiter le rythme d’envoi, peut-être un envoi groupé par semaine. Les annonces de rencontres avec les candidats se feraient sur le même principe mais avec des envois localisés et non à toute la liste électorale. »

Le site de campagne des candidats

 

Franck Scemama (PS)

Frédéric Lefebvre (UMP)