Mlle Sophie, une Française tricoteuse mode à New York

En savoir plus

Breaking the Wool

Le site et les infos ici

Le tricot peut être moderne et chic“, assure Sophie Thimonnier allias Mlle Sophie, créatrice de la marque Breaking the wool il y a sept ans.

Aujourd’hui installée à New York, la Française de 35 ans apprend le tricot sur les genoux de sa grand-mère. Passionnée, elle décide d’en faire son métier après une carrière dans la communication. “J’ai toujours voulu travailler pour moi“, confie-t-elle. En 2003, la jeune femme s’expatrie aux Etats-Unis une première fois avec son mari. Elle décide alors de lancer une marque spécialisée dans les accessoires en tricot pour enfants, Paul et Sophie. En 2008, lorsque le couple déménage à San Francisco, Sophie Thimonnier décide de suivre des cours à l’Academy of Art de San Francisco, pour “se perfectionner et approfondir quelques techniques“. Elle crée en parallèle un blog alimenté de tutoriels pour que “les néophytes puissent s’initier au tricot par eux-même”. Un vrai succès qui donne à Mlle Sophie des idées.

En 2010, l’entrepreneuse crée Breaking the wool, une marque à la confluence de la mode et du tricot. Elle y propose des vêtements et accessoires pour femme, enfant et bébé, autour d’un produit phare, le “Trendy châle“, un châle triangulaire moderne décliné en différentes matières et coloris. “Chaque modèle est fabriqué aux Etats-Unis et n’est produit qu’en quantité très limité”.

Loin de vendre de simples produits, Mlle Sophie fait de Breaking the wool “une expérience tricot“. Elle développe des vidéos conseils, organise des workshops et a publié deux livres de modèles d’écharpes et de plaids à tricoter. Un positionnement différent des grandes entreprises du secteur qui font son succès. “C’est gratifiant de voir que les gens sont attachés à Mlle Sophie, à la personne comme au produit. Ils me reconnaissent sur les salons et me suivent beaucoup sur les réseaux sociaux”.

Si le tricot mode reste une niche aux Etats-Unis, où les Américaines sont “plus techniques que créatives“, Mlle Sophie s’est rendue compte qu’ils pouvaient y trouver des avantages. “Les Américaines le vivent aussi comme un moment de relaxation qui permet de se ressourcer, de se vider la tête. Le tricot remplace le yoga”.

❤️En partenariat avec @mercibisous, Une Sweet baby box est à gagner!! ❤️🤗🐣🎊 La Box comprend une couverture en laine toute douce et un anneau en bambou pour les dents de nos petits B.B "Too Much Love " Pour participer, c'est très simple – relayez la photo avec le #sweetbabybox #mercibisous et invitez un/une ami(e) à participer 💓 tirage au sort le 24 au soir pour la France 🇫🇷 matin pour NY 🇺🇸 —————- Give away! In partnership with @mercibisous , Win a Sweet Baby Box ❤️ To participate – relay this photo with the #sweetbabybox #mercibisous and invite a friend to join the game 🤗🐣😍🎊 The result will come out on Monday April 24th 💓 #handmade #knit #babyknits #breakingthewool #mllesophie #tricot #love #baby #babyshower #giveaway

A post shared by Mlle Sophie (@mllesophie) on

Attachée à répondre aux demandes de ses clientes américaines, Mlle Sophie a lancé en avril la Sweet Baby Box, un coffret contenant une couverture à pompons pour bébé. “C’est le cadeau parfait pour les babyshowers, très répandues aux USA“.

Elle-même mère de deux enfants en bas âge, Mlle Sophie avoue devoir jongler entre entreprise et famille. “Je travaille tôt le matin, m’occupe d’eux l’après-midi et me remets au travail le soir quand ils sont couchés. Il faut être Wonderwoman, un peu partout à la fois”. De retour à New York depuis 2016 après un passage à Paris, la Française est très heureuse de s’être réinstallée aux Etats-Unis, un pays dans lequel “il est plus simple de se lancer. On nous laisse notre chance“. A l’avenir, Mlle Sophie souhaite développer le travail de création en collaboration avec des marques et pourquoi pas lancer des concept stores. D’ici-là, elle annonce pour septembre la sortie d’un troisième livre.

En savoir plus

Breaking the Wool

Le site et les infos ici

- Services -