“Mille-Feuille”, la pâtisserie en couple

Dans une autre vie pas si lointaine, Olivier Dessyn était consultant en informatique. Sa femme Nathalie était ingénieur à la mairie de Paris. C’est en 2009, lors d’un premier voyage à New York que le couple trentenaire tombe sous le charme de la ville. L’idée d’y ouvrir une “French bakery café“, le rêve d’Olivier Dessyn, qui se dit « passionné de pâtisserie depuis son plus jeune âge », germe alors.

Après avoir suivi une formation à l’école de cuisine du Ritz, fait des stages à l’hôtel Meurice de Paris aux côtés de Camille Lesecq (élu meilleur pâtissier de l’année 2010) ainsi que chez Pierre Hermé, Olivier Dessyn décide de concrétiser son rêve dans la Grosse Pomme avec son épouse et leurs deux enfants en bas âge. En mai 2011,  aidés financièrement par leurs amis, leur famille et des collègues, les Dessyn ouvrent leur pâtisserie française Mille-Feuille près de Washington Square. « L’anecdote la plus drôle c’est que les premiers jours, on n’avait pas prévu de Mille-Feuille alors que tous les clients en réclamaient!», raconte, en riant, Nathalie Dessyn.

Macarons et cours de croissants

L’espace d’environ 45m² abrite la boutique et l’atelier de production. Tous les matins, on peut y voir Olivier Dessyn aux fourneaux, occupé à cuire pains au chocolat, macarons, mille-feuille – ajoutés rapidement au menu – ainsi que les très demandés almond raspberry croissants. Pour le seconder, il a fait venir de France le sous-chef pâtissier Stéphane Pourrez car « il est très difficile de trouver de la main d’oeuvre qualifiée en pâtisserie ici ».

En une petite année, le succès ne s’est pas fait attendre et l’entreprise familiale fournit quotidiennement différents points de ventes du West Village. Les macarons d’Olivier Dessyn aux goûts variés figurent au menu d’une autre enseigne à succès de l’Hexagone, Sushi Shop, ainsi que dans la vitrine de Choc-O-Pain, une boulangerie française d’Hoboken. Le réseau social Twitter lui a aussi fait une grosse commande de macarons décorés de leur emblématique oiseau bleu. Lors du  Macaroon Day, Mille-Feuille a distribué plus de 1.000 de ces petites douceurs colorées. Dernièrement, son patron a eu l’idée de donner des cours de croissants et de macarons. « On travaille dur, 7 jour sur 7 sans relâche mais c’est tellement gratifiant de voir le résultat de notre travail au quotidien, un sentiment que je n’avais pas en tant qu’informaticien», se réjouit Olivier Dessyn.

La pâtisserie délocalisera bientôt sa production à Brooklyn afin de gagner de l’espace en boutique. Côté people, il se murmure que Chelsea Clinton aime venir y prendre un espresso en dégustant tranquillement un macaron au goût assorti.

Infos pratiques:

Mille-Feuille Bakery, 552 Laguardia Place, NY 10012 New York Tél. : 212 533 4698.  La pâtisserie sera aussi présente cet été au French Market de Chelsea.