A Miami, les programmes bilingues crient à l’aide

Pour en savoir plus

 

Le site de la FIPA

C’est l’histoire d’un programme bilingue trop populaire.

Créée il y a 25 ans par une association de parents d’élèves -la FIPA- en partenariat avec le comté de Miami Dade et du consulat de France à Miami, la formation “International Studies” est agréée aussi bien par le système éducatif américain que par l’Education Nationale. Elle s’est développée dans quatre écoles de Miami : les écoles primaires de Sunset et Coconut Grove et les écoles secondaires Carver Middle School et ISCHS.

Mais, aujourd’hui, il est victime de son succès: le programme ne peut plus faire face à la demande. Certes, il bénéficie de l’envoi de professeurs détachés de l’Education Nationale dans le cadre du programme Jules Verne. Mais pour Sophie Jamet, présidente de la FIPA, ce soutien est devenu trop incertain: « D’une part, les écoles sont en sous-capacité face à la demande croissante d’inscriptions, d’autre part, les rectorats français ne répondent pas favorablement ou hors délais à nos demandes d’envoi d’enseignants qualifiés ».

Les décisions d’affectations sont souvent prises en juillet pour une rentrée des classes à la mi-août.  Cette situation fragilise le programme : “Seule la présence d’enseignants français permet de maintenir le niveau d’excellence de la partie française du programme et la continuité de son homologation“.

Les écoles accueillant le programme affichent les meilleurs résultats du pays: l’école Sunset Elementary a été nommée meilleure école élémentaire publique internationale des Etats-Unis. Et l’ISCHS s’est classée 50e high school américaine en 2012.

Sans surprise, ces écoles qui ont la spécificité d’être publiques et gratuites rencontrent un immense succès. « Nous avons une demande de plus en plus accrue. Maintenant, nous avons des listes d’attente dans toutes nos écoles ». Les écoles élémentaires sont passées de 400 élèves inscrits en 2008 à 447 enfants d’ores et déjà inscrits pour 2013/2014. La croissance est encore plus forte au niveau des collèges, avec un nombre d’inscrits passant de 180 élèves en 2008 à 230 inscrits pour l’année 2013/2014.

Lettre à la ministre

Sophie Jamet a adressé un courrier à Madame Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger pour lui faire part de ces difficultés.

Interrogé à ce sujet, le Consul de France à Miami, Gaël de Maisonneuve, assure que “l’Etat français a pris conscience d’une évolution du système de l’éducation française à l’étranger et réfléchit à la mise en place de nouveaux moyens“. Le 17 avril, une concertation nationale sur l’avenir de l’enseignement français à l’étranger a été lancée par le Quai d’Orsay.

Pour en savoir plus

 

Le site de la FIPA