Miami donne son feu vert pour un Grand Prix de F1 en 2019

F1

Après Austin et son Circuit des Amériques, et en attendant un possible tracé à New York et Las Vegas, le championnat du Monde de Formule 1 pourrait faire escale dès la saison prochaine à Miami.

« Je crois qu’on deviendrait la seule ville au monde à avoir la F1 et des équipes des cinq sports majeurs », se félicite Francis Suarez, le maire de Miami, après que le conseil municipal de la ville a donné son accord, jeudi 10 mai, concernant le projet d’un Grand Prix de Formule 1 dans le Sud de la Floride.

Pour que Miami soit ajoutée au calendrier de la saison 2019 de Formule 1, les autorités locales doivent maintenant finaliser les négociations avec Formula One Group, qui détient les droits commerciaux, et le milliardaire américain Stephen Ross, propriétaire de la franchise NFL des Miami Dolphins, qui sera l’organisateur et le promoteur de l’épreuve. Cet accord sera à nouveau soumis au vote du conseil municipal, puis le Conseil mondial de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) devra approuver l’inscription de la course.

Le projet de tracé urbain présenté par la municipalité de Miami prévoit l’installation du paddock et des écuries près de l’American Airlines Arena, l’antre de l’équipe de NBA du Miami Heat, en plein centre-ville. Les monoplaces pourraient ainsi s’affronter sur un circuit arpentant le port de Miami, où accostent les nombreux bateaux de croisière, ainsi que les alentours du Bayfront Park.

En attendant, la Formule 1 fait déjà étape sur le sol américain en octobre à l’occasion du Grand Prix des États-Unis qui se disputera à Austin au Texas.