Meludia

Le créneau de Bastien Sannac est inattendu: les 85% d’enfants qui arrêtent la musique avant l’âge de 15 ans, dégoûtés “parce qu’on leur apprend la musique comme les maths”.

Son application, Meludia, entend sauver ces enfants et leur permettant d’apprendre la musique “par l’émotion”. Tout est parti d’une méthode développée depuis 25 ans par Vincent Chaintrier, co-fondateur de la start up. Bastien a appris la musique avec lui puis, impressionné par le résultat, décidé d’en faire un business.

Bastien a fait le voyage de New York pour lever de l’argent, avec un rêve: “mettre en place une équipe d’investisseurs qui soient des deux côtés de l’Atlantique”.

Le service, testé en version béta, est disponible par abonnement pour les particuliers ou les institutions musicales.

article suivant: Teemeo