Message des fans des Dodgers à ceux de l’OM: “McCourt nous a ruinés!”

Quel est le point commun entre les supporters de l’OM et ceux de baseball à Los Angeles ? Ils ont tous le nom de Frank McCourt sur les lèvres. Le repreneur américain est entré en négociations exclusives avec Margarita Louis-Dreyfus pour le rachat du club phocéen.

Alors que les supporters de l’OM, en plein désarroi, y voient une once d’espoir, ce n’est pas le cas ici, comme le montre l’article plein d’ironie du LA Times sur le communiqué du club français sur les négociations. Quant aux supporters, ils gardent un souvenir amer de son règne à la tête des Dodgers, entre 2004 et 2012.

Personne ne l’aime au Dodgers Stadium” , assure David, un cinquantenaire, “fan depuis toujours“. “Il y a eu beaucoup de suspicions sur la manière dont il a dépensé l’argent” . Même son de cloche chez Roque et Darwin, deux amis qui ont leur abonnement annuel, et recommandent aux fans de l’OM de “vérifier les transactions bancaires“. “C’est un homme d’affaire tordu“, assènent-ils.

Un gestion jugée “brillante”

Pourtant, tout avait bien commencé, comme l’explique Bill Shaikin, spécialiste du baseball au LA Times : “Frank McCourt a acheté les Dodgers au moment où l’équipe perdait des dizaines de millions de dollars chaque année. Il l’a vendu pour deux milliards de dollars, soit le prix le plus élevé pour une équipe sportive. Durant son mandat, il a tourné avec un bénéfice d’environ un milliard de dollars. Sa gestion des Dodgers a été brillante.

Ce n’est qu’après que la situation se détériore. “Avec sa femme, ils ont utilisé l’argent pour financer leur somptueux mode de vie. Au tribunal, la Major League Baseball (MLB) a allégué qu’il avait pris près de 200 millions de dollars sur les revenus de l’équipe pour les utiliser à des fins personnelles“, ajoute Bill Shaikin.

Ses frasques financières font que la chaîne sportive ESPN l’a classé au deuxième rang des “plus mauvais propriétaires de la MLB“. En parallèle, il a diminué la masse salariale du club et s’est endetté pour pouvoir payer les joueurs.

“Depuis qu’il est parti, nous avons une bien meilleure équipe”

Outre la gestion calamiteuse, les résultats ne sont pas au rendez-vous avec une équipe quatre fois au play-off. Les fans décident alors de boycotter les matchs. Résultat ? En 2011, la fréquentation tombe en dessous des 3 millions de visiteurs, un niveau jamais atteint depuis 2000. “Il a ruiné notre équipe, s’insurgent Max et Allan, père et fils. Il n’a rien dépensé pour les joueurs. Depuis qu’il est parti, nous avons une bien meilleure équipe.” Ils conseillent alors aux fans de l’OM de “rester loin de lui“.

Il avait augmenté les prix” se souviennent Max et Margaret. “J’espère que les avocats du club français reliront avec attention le contrat“, lâchent-ils. Bill Shaikin se montre plus mesuré: “lui et ses conseillers vont voir les richesses inexploitées du club. Ils pourront trouver de l’argent pour l’OM comme ils ont su le faire pour les Dodgers.

Le magnat de l’immobilier avait alors été contraint par la MLB de vendre l’équipe par la MLB. Un pouvoir dont ne dispose pas la ligue française de football… “Si j’ai un mot à dire aux supporters de Marseille, c’est de continuer à chercher un repreneur“, lâche David. Pour Julio, qui se presse vers le stade pour voir un match, “ça aurait pu être pire, il aurait pu s’intéresser au PSG.