Mathieu Amalric: au cinéma à New York, avant le théâtre

Agenda

Du 17 décembre 2014

Au 31 décembre 2014


Une “écriture extraordinaire“, une proposition “irrésistible” qui l’a “beaucoup touché” . Quand on fait parler Mathieu Amalric de son rôle dans “Arrête ou je continue”, il s’enthousiasme.

Le film (“If you don’t I will” en anglais) sort au Film Forum de New York le mercredi 17 décembre. Il raconte l’histoire de Pomme et Pierre, deux quarantenaires qui ont une petite vie en apparence bien sympathique. Tous deux se rendent très bien compte que leur couple ne marche plus, mais ils s’efforcent pourtant d’entretenir ce vide en maintenant leurs petites traditions.

Parmi elles, la randonnée en forêt, tous les week-ends. Le film, qui débute sur une note décalée, et des dialogues piquants et loufoques, prend un tout autre tournant lorsque Pomme, merveilleusement interprétée par Emmanuelle Devos, décide de rester vivre dans la forêt… Pierre, un homme un brin nonchalant, va alors rester seul avec ses pensées et ses peurs.

Si Mathieu Amalric a été charmé par ce dernier rôle, c’est avant tout parce qu’il “adore les films de Sophie Fillières [nldr, la réalisatrice] depuis toujours” , confie-t-il. Son écriture est”du caviar pour les acteurs” , avec ses dialogues vifs et ses “longs silences“. Son aptitude à “mélanger la drôlerie et l’horreur” le fascine aussi. Aptitude poussée à son paroxysme dans “Arrête ou je continue” , qui nous fait osciller entre rire et larmes.

Pour achever de convaincre l’acteur de jouer dans son film, Sophie Fillières a choisi de lui opposer Emmanuelle Devos, actrice avec laquelle il avait déjà partagé l’affiche, notamment dans “Rois et reine”. Quoi de mieux, pour jouer ce couple de longue date, que deux vieux amis… “C‘était chouette, parce qu’on adore jouer ensemble (…) on est un peu comme Fred Astaire et Gene Kelly en fait” , glisse celui que les Américains ont découvert dans le rôle du méchant dans le James Bond “Quantum of Solace” ou dans le “Munich” de Steven Spielberg.

Le film, parlant de cette “alchimie inexplicable entre deux personnages qui tout à coup se désincarne” , fait au Film Forum sa sortie aux Etats-Unis. Les New-Yorkais auront aussi la chance de revoir l’acteur à l’automne 2015, dans une pièce de théâtre intitulée “Le moral des ménages” , qu’il joue actuellement sur les planches parisiennes.

Inspirée par le roman éponyme d’Eric Reinhardt, cette pièce met en exergue la cruauté humaine. Mathieu Amalric y joue le rôle d’un fils, Manuel, qui ne veut pas ressembler à son père. Manuel réalise soudain que la réalité est bien loin de ses rêves d’enfants. Et c’est à ce père, un homme timide qui a du mal à imposer son autorité, qu’il va s’en prendre…

 

Agenda

Du 17 décembre 2014

Au 31 décembre 2014