Mademoiselle Louise, un maillot de bain frenchy sur les plages de Miami

Mademoiselle Louise Flamant Rose
Capsule Flamant Rose de Mademoiselle Louise

En savoir plus

Mademoiselle Louise
Suivre les nouvelles collections sur Instagram
Site ici

En Floride, il n’y a pas de saison pour le porter et tous les prétextes sont bons pour l’enfiler : le maillot de bain. La Française Louise Mariusse surfe sur la tendance et développe Mademoiselle Louise, sa marque à Miami.

« J’ai toujours été très manuelle et j’ai un grand besoin d’exprimer ma créativité », confie la jeune femme de 27 ans, qui depuis son plus jeune âge affectionne les tissus, les couleurs et les matières. « J’ai commandé une machine à coudre pour mes 11 ans car je voulais confectionner des habits pour mes poupées. J’adorais également découdre les vêtements de ma mère afin d’en créer de nouveaux, même si cela n’était pas forcément une réussite », confesse-t-elle avec humour.

Après des études de mode dans une école lyonnaise, la jeune créatrice fait ses armes dans l’atelier Cacharel puis dans celui de Max Chaoul, grand créateur de robes de mariée couture. « J’ai évolué avec des personnes talentueuses qui m’ont transmis leur savoir-faire. Il n’y a pas de secret, dans ce domaine, c’est en pratiquant que l’on apprend le mieux », précise Louise Mariusse qui, très vite, lance Mademoiselle L, son atelier de confection de robes de mariée. « J’avais tout juste 20 ans, c’était alors la concrétisation d’un rêve de petite fille ».

Mademoiselle Louise
Louise Mariusse développe sa marque de maillots de bain à Miami

Après plusieurs années de défilés, de salons et de shootings photos, la jeune femme a des envies d’ailleurs. « Je venais de terminer ma dernière création qui m’était destinée puisque je me suis mariée. La boucle était bouclée ». Pour s’épanouir, elle traverse l’Atlantique et pose ses valises à Miami. « Je souhaitais donner un nouveau souffle à ma carrière et la création de maillots de bain m’est alors apparue comme une évidence dans cette région baignée de soleil toute l’année ». Mademoiselle Louise est née.

Confectionnées dans son petit atelier, ses créations en lycra s’inspirent de ses voyages et se différencient facilement. « J’utilise souvent un laçage, c’est ma marque de fabrique, explique Louise Mariusse. C’est aussi un petit clin d’œil à mes anciennes créations puisque toutes mes robes de mariée étaient lacées ». Patrons, découpes, coutures, finitions, rien n’échappe à la jeune couturière qui a déjà dessiné plus d’une centaine de modèles. « Pour s’y retrouver, les maillots de bain une pièce portent le nom d’une ville française et pour les deux pièces c’est une ville floridienne, sourit-elle. Je donne de l’importance à ma nouvelle vie mais je reste également très attachée à mes origines ».

De fil en aiguille, la marque Mademoiselle Louise poursuit son expansion. Une collection capsule est lancée toutes les cinq semaines. La prochaine est en cours de finition et bien d’autres sont déjà prévues. Louise Mariusse réalise aussi une collection de lingerie en dentelle. « L’accent est mis sur le confort puisque tous les modèles sont sans armature ni crochet. L’idée est de porter de la lingerie sans en avoir la sensation », précise la créatrice qui a déjà un nom pour cette nouvelle ligne : Madame Louise. « Il faut dire que la jeune fille a bien grandi depuis toutes ces années, il lui fallait donc un nom de circonstance ».

En savoir plus

Mademoiselle Louise
Suivre les nouvelles collections sur Instagram
Site ici