Valérie Grandury, reine de la detox

Pour en savoir plus

 

Le site de la marque Odacité

Le site du Detox Market

Le New York Times,Vogue, ELLE, Vanity Fair, Grazia, In Style, Daily Candy et tant d’autres publications sont unanimes quant aux bienfaits de ses produits. En moins de quatre ans d’activité, sa clientèle régulière compte déjà, parmi d’autres Kylie Minogue, Orlando Bloom, Melanie Griffith et la maquilleuse de Beyoncé… mais qui est Valérie Grandury ?

C’est une mine et un sourire radieux qui nous accueillent dans les bureaux du Detox Market de Beverly Hills. Sa propriétaire française nous y a convié afin d’essayer le petit dernier de sa marque de soin du visage, le sérum Winter in Paris d’Odacité. Elle nous explique : « J’ai initialement élaboré ce sérum entièrement naturel pour ma clientèle privée. Les retours étaient tellement positifs que nous avons décidé de le proposer à la vente. En deux semaines à peine, notre stock est déjà presque épuisé…”

Le secret de ce succès ? La clairvoyance, la détermination et une pointe d’audace. Implantée à Los Angeles depuis plus de 30 ans, Valérie Grandury était auparavant productrice de films basée à Paris. Elle décide un jour de venir à Los Angeles avec ses deux fils afin d’y installer sa compagnie de production, initialement pour deux ans. Les affaires marchent, et la Française décide de rester en Californie.

Atteinte d’un cancer du sein en 2004, Valérie Grandury entame une chimiothérapie. En parallèle, elle s’intéresse aux méthodes dites « alternatives », basées sur la naturopathie. Au fil de ses recherches, Valérie Grandury réalise que la quasi-totalité des produits cosmétiques et hygiéniques vendus dans le commerce comporte des ingrédients toxiques et cancérigènes. « Après l’industrie du tabac, l’industrie cosmétique sera la prochaine à être touché par un réel scandale mondial,  affirme-t-elle, les ingrédients chimiques des produits sont absorbés par la peau, et passent directement dans notre sang, ce qui a des effets catastrophiques…»

Grandury réagit ; elle adopte un régime végétalien, et elle développe ses propres produits de soin, exclusivement à base de produits naturels et bio. Elle en est convaincue : « C’est grâce à ce plan de « detox » que je suis aujourd’hui guérie ». En 2009, son association avec un autre Français établi à Los Angeles, Romain Gaillard, lui permet de donner le jour à sa propre marque de soins du visage, 100% naturels et biologiques : Odacité.

Offrant au départ huit produits, et maintenant une douzaine, les deux entrepreneurs français apposent à leurs créations un concept alors audacieux, mais furieusement simple et efficace :« Il s’agit de la Freshiency,  explique Valérie Grandury, qui vient des termes freshness et efficiency ». Ce sceau fraîcheur est un élément primordial de la marque, car « la plupart des crèmes, soins et parfums vendus dans le commerce deviennent inefficaces passée une certaine date, remarque-t-elle, les huiles deviennent rancides et chargées de radicaux libres, ce qui accélèrent le viellissement de la peau. »

Les produits Odacité sont créés sur commande en ligne. Si une boutique souhaite vendre ses produits, une condition non négotiable : ils doivent être réfrigérés. « La base de nos produits est le jus de l’aloe vera qui, avec plus de 200 actifs, est un ingrédient essentiel aux soins de la peau. À cet Aloe Vera sont melangés des huiles fraîchement pressées pour nous, des extraits de plantes, extraits d’algues et vitamines qui enrichissent la peau en anti-oxydants très puissants.  Comme nous n’utilisons aucun produit conservateur, le froid reste la meilleure technique de préservation de ces anti-oxydants. »

En hiver 2010, Valérie Grandury et Romain Gaillard participent à un événement « Abbot Kinney pop-up shop » à Venice Beach. Plutôt que de ne vendre que leur marque, ils décident d’ajouter à leur sélection des produits de soin et de nutrition correspondant à leur vision de fraîcheur et de pureté : ainsi naît le Detox Market, qui remporte cette année-là le prix du meilleur concept store sur Abbot Kinney.

Motivés par l’enthousiasme ambiant, les deux Français ouvrent un Detox Market à Venice Beach, puis un à Hollywood, à San Francisco, et à Toronto. Pas moins de 34 marques y sont représentées et on peut y trouver des produits pour toute la famille, du purificateur d’air aux huiles essentielles, en passant par le thé, les produits de soin et les parfums. ” Ce que nous souhaitons avant toute chose, explique Romain Gaillard, c’est que chaque client ressorte du Detox Market en ayant appris ou découvert quelque chose. Notre démarche est avant tout éducative. »

Le Detox Market de Venice Beach propose un Spa, celui de Toronto héberge un studio de yoga, et travaille en partenariat avec un cabinet médical adjacent, spécialisé en naturopathie. Depuis peu, le Detox Market tient aussi son propre blog. D’autres projets de ce genre sont en phase de préparation. Une chose est certaine, Valérie Grandury ne s’arrêtera pas là. Déjà, elle nous parle des ateliers à venir : « Le mois prochain au Detox Market de Beverly Hills, nous organisons un atelier culinaire avec une diététicienne, qui nous montrera comment cuisiner sainement et facilement pour toute la famille, surtout les enfants.” 

Elle ajoute:” Janimerai aussi un atelier, pour montrer comment créer ses propres produits de beauté à base de produits naturels très simples que l’on peut avoir chez soi. Vous savez, mieux vaut se mettre de l’huile d’olive sur la figure que certains produits nocifs que l’on trouve dans le commerce ! »

 

 

Pour en savoir plus

 

Le site de la marque Odacité

Le site du Detox Market