L’Invisible Dog se lance dans le fund-raising

Infos pratiques

 

The Invisible Dog, 51 Bergen street, Brooklyn, NY 11201

Pour donner sur Kickstarter.

Site de l'Invisible Dog.

D’une usine désafectée, il a fait un des centres culturels trendy de Brooklyn. En créant l’Invisbile Dog il y a quatre ans, Lucien Zayan, fraîchement débarqué de Marseille, avait un rêve: devenir un “entrepreneur culturel” à l’Américaine.

Le pari est réussi: la location des studios d’artistes et des espaces (pour expos, tournages, spectacles) permet à l’ensemble d’atteindre l’équilibre. Mais, explique Lucien Zayan, il nous faut maintenant passer à une autre étape, produire plus de spectacles originaux, offrir plus de résidences d’artistes”. Et pour cela, une seule solution, recourir au bon vieux “fund-raising” à l’américaine. “Jusqu’à maintenant, dit-il, nous n’avions que de très petites sommes à investir dans la production”.

La reconnaissance de plusieurs grands du milieu de l’art, comme la Fondation Robert Rauschenberg, qui a contacté l’Invisible Dog pour l’encourager à déposer une demande de bourse, a convaincu Lucien Zayan de franchir le pas. Il se lance donc, sur le site Kickstarter. Objectif: lever 25.000 dollars en un mois pour financer la cinquième saison de l’Invisible Dog.

Infos pratiques

 

The Invisible Dog, 51 Bergen street, Brooklyn, NY 11201

Pour donner sur Kickstarter.

Site de l'Invisible Dog.