L’expressionnisme abstrait au MoMa

Jusqu’au 25 Avril 2011, le Museum of Modern Art présente “Abstract Expressionist New York”. L’exposition retrace l’histoire de ce mouvement d’avant garde qui s’étend sur un demi-siècle et dont Jackson Pollock, Barnett Newman, Willem de Kooning ou Mark Rothko font notamment partie .

Qualifiant aujourd’hui un courant artistique à part entière, le terme “Abstract Expressionism” est d’abord utilisé en 1946 par le critique Robert Coates pour désigner le travail d’Hans Hofmann. Dès la fin des années 40, les oeuvres des artistes expressionnistes abstraits investissent le MoMA et placent New York au centre de la scène artistique mondiale de l’époque. Crise oblige, le musée a conçu l’exposition en puisant seulement dans sa propre collection pour minimiser les dépenses. Pour l’occasion, le MoMa a donc réuni cet héritage. Certaines de ces plus grandes oeuvres d’art du XXe siècle n’ont d’ailleurs pas été exposées depuis plusieurs décennies.

Les galeries du 4e étage, regroupées sous le titre « The Big Picture » (qui fait référence à la taille imposante de la plupart des oeuvres) présentent pas moins de cent peintures et soixante sculptures, ainsi que des dessins, photographies, gravures et films. Si c’est la première fois dans l’histoire du bâtiment qu’un étage entier est consacré à un seul thème, l’exposition continue aussi sur les étages inférieurs. « Ideas not theories: Artists and The Club, 1942-1962 » au 3e étage et « Rock Paper Scissors » au 2e étage explorent la variété des supports utilisés et des idées véhiculées par les artistes. L’exposition, d’une échelle ambitieuse, est construite de façon à impressionner le spectateur, et elle y arrive bien. Comme le précise le directeur du musée Glenn Lowry, « chaque pièce a sa propre histoire à raconter » et possède une énergie et un pouvoir. Au fil des salles souvent à couper le souffle, les artistes se répondent dans un véritable jeu de ping-pong.

Si certaines salles sont individuelles et entièrement consacrées à un artiste, comme c’est le cas pour Pollock ou Rothko, ce ne sont pas des génies isolés mais bien un ensemble global qui fait une grande période dans l’histoire de l’art, explique Glenn Lowry. Comme pour l’impressionnisme à la fin du XIXe, l’expressionnisme abstrait regroupe des artistes qui ont une cohérence et qui font partie d’une même génération. Même s’ils possèdent des signatures, des approches stylistiques différentes, les artistes partagent les mêmes valeurs et le même engagement envers une forme d’art qui permet d’exprimer ses convictions personnelles.

L’exposition, présentée sous une forme dynamique et surprenante, a pour vocation de faire découvrir mais surtout redécouvrir le courant aux spectateurs. Si vous pensiez déjà tout connaitre sur l’expressionnisme abstrait et ses artistes phares, la visite cassera sans doute vos idées reçues. Cherchant à ouvrir à une conversation voire un débat, elle apporte un regard nouveau sur ces artistes et ces oeuvres finalement pas si familiers.

« Abstract Expressionist New York »

Du 3 Octobre 2010 au 25 Avril 2011

MOMA, 11 West 53rd Street, New York  Tél : 212 708-9400 ‎