Pourquoi les toilettes publiques sont-elles mal cloisonnées aux US ?

Assis sur le trône dans une gare ou dans leur entreprise, les Français aux Etats-Unis ont eu le temps de s’interroger sur cette grande question existentielle: comment diable peut-on fabriquer des toilettes aussi “ouvertes”? French Morning ne reculant devant rien, surtout pas la porte des sanitaires, nous y répondons enfin.

Si vous lisez ces lignes dans des toilettes publiques, regardez autour de vous. Il y a de fortes chances pour que figurent des espaces importants autour de la porte et sous les parois. Assez pour permettre à quelqu’un de l’extérieur de jeter un coup d’œil. Un manque d’intimité dont se plaignent certains expatriés dans des forums (ou au bar entre potes après quelques verres).

Plusieurs hypothèses circulent. Certains avancent que cette “ouverture” relative des toilettes permet de prévenir la consommation de tabac ou de drogue, ou de faire des galipettes alors que d’autres ont des besoins pressants à l’extérieur. En outre, si un usager se retrouve mal en point dans les toilettes, il sera plus rapidement détecté que dans un espace fermé.

D’autres mettent en avant une raison purement psychologique: dans un espace qui donne la sensation d’être ouvert, l’utilisateur des toilettes n’aura pas envie de s’éterniser.

A ces conjectures, Lisa Kapanowski, responsable chez All Partitions, un fournisseur de cabines de toilettes, oppose un argument purement pratique. “Comme les panneaux des cabines ne touchent pas le sol, cela facilite le nettoyage de la salle, dit-elle. Et la porte se ferme plus facilement” .

Par ailleurs – et c’est là le principal argument – “c’est moins cher”. Il existe des extensions qui permettent de fermer la cabine, mais elles augmenteraient le prix d’achat de 50%. Lisa Kapanowski précise aussi que l’entreprise a développé une gamme “Euroline” de toilettes complètement fermées, pour sa clientèle européenne, mais que celle-ci est plus onéreuse. “Nous avons des clients européens qui demandent plus d’intimité” , concède-t-elle. Mais “nous n’avons pas beaucoup de remarques de ce genre. Habituellement, les gens détournent le regard quand ils voient que les toilettes sont occupées” . Ces Européens ont vraiment l’esprit mal placé…