Les séries françaises à la conquête d’Hollywood

Agenda

Le site Web de Direct To Series 

Des séries françaises prêtes à conquérir le géant hollywoodien ? A première vue, le pari semble osé.

Et pourtant : depuis plusieurs mois, des séries d’origine française comme Engrenages, les Revenants, Borgia (celle de Canal+, l’Américaine du même nom est diffusée sur Showtime) ou Braquo, suscitent un véritable engouement outre-Atlantique, notamment sur les plateformes de films en ligne comme Netflix ou Hulu. Les professionnels français ont donc décidé de surfer sur cette vague positive en organisant Direct To Series, le premier marché des séries françaises à Los Angeles, qui se tiendra du 1er au 2 novembre, au Pacific Design Center, à West Hollywood.

«L’idée de ce salon est née ici à L.A» explique Adrien Sarre, attaché audiovisuel au consulat de France de Los Angeles. « Face au succès remporté par certaines séries qui sont parvenues à traverser l’Atlantique, je me suis dit qu’il serait bien d’accompagner ce mouvement en présentant aux professionnels américains un aperçu de l’état actuel des séries françaises, un peu sur le modèle de ce qui s’est déjà fait à Londres, avec Totally Serialized».

La création de ce salon est née d’un partenariat entre les services culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, la Commission du Film d’Ile-de-France et la Région Ile-de-France. Le choix de l’organiser à Hollywood, au cœur même de l’industrie du film, s’est très vite imposé comme une évidence. « Avec Direct to Series, nous espérons encourager les rencontres, les échanges et les collaborations entre auteurs américains et français» précise Adrien Sarre. « Du côté des producteurs, nous espérons que le salon pourra déboucher sur des co-productions ou des adaptations».

Le réalisateur de Breaking Bad invité

Lors de ce rendez-vous, près de 300 professionnels français et américains sont attendus, dont Vince Gilligan, le créateur de Breaking Bad en personne. Ils se retrouveront notamment autour de trois tables rondes consacrées aux «clefs de la production d’un remake à succès », à « l’importance du choix de lieux de tournage mythiques, pour la construction de l’image d’une série»,  ou encore à l’ « enseignement de l’écriture pour la Télévision». Huit séries phares seront projetées: Candice Renoir (France 2), Le Tunnel (Canal+ et BBC), Les Revenants (Canal+), Odysseus (Arte), Un village français (France 3), No Limit (TF1), Ainsi soient-ils (Arte) et Les hommes de l’ombre (France 2).

«Le choix de cette sélection permet de dresser le plus vaste portrait possible des séries françaises du moment, en insistant sur leur diversité ».  Tous les genres y sont en effet représentés « de la série policière (Candice Renoir, The Tunnel) au drame historique (Un village français) en passant par l’épopée (Odysseus), le thriller politique (Les hommes de l’ombre)”,  le fantastique (Les Revenants) ou encore le dramatique (Ainsi soient-ils, ndlr : plongée au cœur de la vie de jeunes séminaristes).

 Renouvellement et réinvention des genres

Pour Adrien Sarre, ce qui séduit les professionnels américains avec les séries françaises, c’est qu’elles « renouvellent les différents genres » de la série, auquel le public américain est habitué. « Les Revenants », par exemple, « c’est une histoire de zombies mais abordé sous un angle social !». C’est « ce renouveau, ce regard différent qui fait l’originalité des séries françaises».

Une percée également saluée côté américain par la journaliste Alessandra Stanley, critique de télévision du New York Times qui loue « le rythme tranquille plein d’élégance » de ces séries, « héritage de l’âge d’or du cinéma français ». Pour elle, «les thèmes habituels sont abordés – le crime, la guerre, le sexe et le surnaturel – mais d’une manière fraîche et souvent inattendue », qui explique très probablement le succès des séries françaises outre-Atlantique.

Agenda

Le site Web de Direct To Series