Santa Barbara savoure ses madeleines

Laëtitia et Lionel Lagadec lancent la marque "Mademoiselle Madeleine".

Pour en savoir plus

 

Le site de Mademoiselle Madeleine ici

Respectivement responsable d’agence bancaire et graphiste, Laëtitia et Lionel Lagadec, 42 et 46 ans, ont tout quitté en novembre dernier pour venir créer une fabrique de madeleines à Santa Barbara.

« Depuis plusieurs années nous souhaitions partir pour tenter une expérience à l’étranger et nous avions même failli tenter l’Australie il y a près de vingt ans », confient ces parents de deux filles de 7 et 14 ans. « Nous avons longuement mûri notre projet pour trouver ce qui nous correspondait le mieux. Nous voulions développer un produit à forte identité française, mais qui nous permette de travailler ensemble et qui soit dans nos capacités. »

Après la vente de leur pavillon en Bretagne, un stage d’apprentissage au sein de la pâtisserie Lenôtre, puis l’obtention de leur visa d’investisseur E2 pour une durée de cinq ans, la famille a posé ses valises en Californie où elle était venue effectuer quelques repérages ces dernières années. « Et le 1er mai, nous avons officiellement ouvert notre entreprise ‘Mademoiselle Madeleine’. Il ne reste plus qu’à faire connaître le produit et développer la clientèle… ce qui n’est pas le plus facile ! »

Afin de mettre toutes les chances de leur côté, le couple a multiplié les recettes et les essais, dans le but de proposer une madeleine au goût très fin, proche de celles que l’on trouve en France. « Même si les matières premières ne sont pas les mêmes, nous sommes parvenus à un résultat satisfaisant et qui possède de très bonnes capacités de conservation. Mais pour en arriver à ce résultat, nous avons tout de même testé une vingtaine de compositions ! » Une gamme qui semble déjà séduire, puisqu’une demi-douzaine de restaurants et commerces ont adopté les réalisations du couple Lagadec.

Pour en savoir plus

 

Le site de Mademoiselle Madeleine ici