Les Français s’illustrent lors de la Fashion Week… par une gifle

Jennifer Eymère, auteure de la gifle

Scandale franco-américain pendant la très guindée Fashion Week. Dimanche 9 septembre, lors du défilé de Zac Posen, l’attachée de presse Lynn Tesoro a été giflée par la rédactrice mode de Jalouse, la Française Jennifer Eymère. Une humiliation qui risque de coûter cher puisque l’attachée de presse, cofondatrice du groupe de communication HL Group, porte plainte contre la journaliste pour “agression, coups et blessures, détresse émotionnelle, calomnie et/ou diffamation” et réclame un dédommagement… d’un million de dollars.

Quelques minutes avant le défilé, au Avery Fisher Hall, la salle est pleine à craquer. Tout le (beau) monde se presse pour voir la collection printemps-été 2013 du créateur Zac Posen. Estimant les conditions de sécurité insuffisantes, les pompiers décident de supprimer 60 sièges. Il n’y a plus assez de places assises pour tout le monde. La mère de Jennifer Eymère et présidente influente du groupe Jalou (L’Officiel, Jalouse…), Marie-José Susskind-Jalou et son autre fille Vanessa Bellugeon se retrouvent sans sièges. C’est ainsi que commence l’altercation avec Lynn Tesoro, qui aurait expliqué à Jennifer Eymère qu’elle devait “faire asseoir d’autres personnes avant elles”. Le ton monte, une gifle part.

Jennifer Eymère explique qu’elle l’a fait pour défendre sa mère, qui a été « humiliée » par Lynn Tesoro, selon elle.“Je lui ai dit: ‘Ne parlez pas à ma mère comme ça. Vous devez arrêter de parler comme ça. Attention je vais vous donner une claque. Elle a continué et la claque est partie'”, a-t-elle dit au site de mode WWD, qui l’a contactée par téléphone. Elle ne regrette pas son geste. “C’était une petite tape, ça n’était pas fort. Je ne lui ai pas fait mal, c’était juste pour l’humilier. Elle a humilié ma mère, je voulais l’humilier devant son équipe”, confie-t-elle à WWD. Et de conclure : « Voilà. J’ai juste dit à la fin: ‘Maintenant vous savez que vous ne devez pas emmerder les Français ».