9 endroits pour regarder les Bleus à San Francisco

Match samedi 14 juin 14h00

Pour en savoir plus sur le match organisé par le Consulat de France à San Francisco : page facebook du Consulat

La fièvre du ballon rond grimpe d’un cran avec le coup d’envoi de la coupe du monde ce jeudi qui met face à face le Brésil et la Croatie. Il y a pire comme première affiche !

Le Café Bastille, situé dans le Financial District de San Francisco, et son patron Olivier, retransmettront les matches des Bleus dans une ambiance frenchie et passionnée. Suivrons France – Suisse et France-Equateur les 20 et 25 juin, même lieu. 22 Belden Place, San Francisco.

Le Consulat de France de San Francisco a décidé en association avec le Café Bastille et en partenariat avec Cali Fun d’organiser un week-end spécial «soccer» et propose à ceux qui en aurait les jambes et l’énergie un vrai match entre Français le samedi 14 juin à 14h45 dans Mission District au Franklin Square. Avis aux sportifs masculins et féminins ! Un van de Cali’Fun sera là en point de repère.

D’autres adresses sportives nous ont été conseillées par et pour les amateurs, suivez le guide :

Mad Dog in the Fog.  Pour une ambiance électrique, on plonge dans l’atmosphère du stade sans bouger de son tabouret. Il y a des écrans partout. Petit conseil d’habitué : s’y rendre en avance, car le lieu n’est pas gigantesque. 530 Haight St. San Francisco, CA 94117.

Kezar Pub (Cole Valley). Cette adresse nous a été conseillée par un serveur de Mill Valley qui ne va que là pour voir les matchs de la Coupe. Petit restaurant agréable dans un quartier sympa. Apparemment le lieu s’enflamme en période de foot ! 770 Stanyan St. San Francisco, CA 94117

Le South Beach Café:  Situé du côté d’Embarcadero, un petit pub pizzeria italien très sympathique, avec une vue a couper le souffle, de la nourriture excellente et bon marché et des matchs de foot sur les écrans. What else ?  800 Embarcadero, San Francisco, CA 94107

Bacchus Kirk. De la bonne bière, une table de billard, un feu de cheminée, lumière tamisée, c’est aussi un des lieux connus de San Francisco pour retransmettre les matchs de la Coupe du Monde de football. 925 Bush St, San Francisco, CA 94109

The Valley Tavern. Situé dans Noe Valley, il y a un patio, des écrans de télés dehors et toujours de l’ambiance. 4054 24th St, San Francisco, CA 94114.

The Brick Yard.  Dans la Marina, l’un des spots clés avec ses 13 écrans, a été élu parmi les 15 meilleurs bars sportifs de la ville. 1787 Union St, San Francisco, CA 94123

The Phoenix Irish Bar. Un lieu connu dans le quartier de Mission, 9 écrans pour retransmettre les événements sportifs majeurs. 811 Valencia St, San Francisco, CA 94110

Match samedi 14 juin 14h00

Pour en savoir plus sur le match organisé par le Consulat de France à San Francisco : page facebook du Consulat

Journaliste, réalisatrice, écrivain et actrice, Samantha Vandersteen (Sam VanSteen) est née à Lille en 1973. Son premier manuscrit, un polar politique, fut écrit durant ses années de Fac, à Lille III alors qu’elle est en Licence de Lettres Modernes. Après son mémoire de Maîtrise sur William Faulkner et Claude Simon en parti écrit à L’université de West Virginia lors d’un échange universitaire, elle rejoint Paris et une petite télé du câble qui monte : CANAL J. Elle y devient journaliste, présentatrice, réalisatrice et continue par ailleurs d’écrire pour la presse ainsi que pour le site web de la chaîne. Elle enchaîne ensuite plusieurs chaînes et expériences télévisuelles. Elle présente le JT d’EQUIDIA en direct deux fois par jour pendant 2 ans puis rejoint l’équipe des sports équestres où elle réalise plusieurs documentaires, ainsi que des reportages qu’elle présente pendant plusieurs années. Elle publie son premier livre, un roman pour les jeunes adolescents LE MELI MELO d’ALMA ET LEO qui sera suivi de près par UNE TRIBU, DEUX TRIBUS, TROIS TRIBUS… UNE SEULE PLANETE aux éditions LES PORTES DU MONDE. Un troisième livre sortira aux éditions Hachette issu de sa chronique sur Canal J, qu’elle écrit et supervise elle-même, et préfacé par Edwige Antier. Elle publie ensuite MEMOIRE VIVE, un thriller noir dont l’action se situe dans le monde de la production audiovisuelle. C’est via la lecture de ce dernier que Christophe Lambert la découvre et lui demande de collaborer à LA FILLE DE MES REVES , collection SOON aux éditions SYROS, un roman d’anticipation écrit à quatre mains et publié en 2011. Entre temps, elle participe également en tant qu’assistante réalisatrice à l’adaptation pour Arte de LA FACE CACHEE DU PETROLE, et effectue pour Eric Laurent, auteur et grand reporter, une grosse part d’investigation sur LA FACE CACHEE DES BANQUES, puis sur LE SCANDALE DES DELOCALISATIONS, le tout publié aux éditions PLON. En parallèle, elle développe une carrière de comédienne et se forme au Laboratoire de l’acteur avec Hélène Zidi Cheruy, elle y aura l’occasion de travailler avec Guila Braoudé sur l’écriture scénaristique, à la Voie de l’Acteur avec Fabrice Merlo, puis avec la réalisatrice franco-américaine Kim Massee. Elle intègre également les ateliers d’improvisations du Théâtre LE BOUT avec Emilie Pfeiffer pendant deux ans. C’est à San Francisco où elle est installée depuis 2010 avec mari et enfant, et où elle a monté la structure LILI MERVEILLE LLC, qu’elle rencontre Rob Nilsson. Elle tourne le long-métrage MAELSTROM sous sa direction qui fait son avant-première au festival de Mill Valley le 7 octobre 2012, et BRIDGE TO A BORDER actuellement en fin de post-production. Fin 2012, elle publie MON REVE AMERICAIN sur amazon.fr et sous son pseudo Sam Vansteen. Elle publie son deuxième livre à quatre mains avec Christophe Lambert VIRUS 57 en juin 2014, un guide d’installation aux USA pour les français aux Editions Hikari VIVRE LES USA en mai 2014, a repris sa plume de presse pour French Morning San Francisco, l’Express, et continue la réalisation audiovisuelle pour différentes productions françaises (Arte –W9 – France 3 – CANAL + - NRJ 12 - Equidia…)
Article précédent-M- : “Je veux vivre mon concert à New York”
Article suivantPatti Smith au festival “Crossing the line” 2014